Search

Juliette Armanet, Aurélie Saada et les Bars en Trans

categorie sortir Juliette Armanet, Aurélie Saada et les Bars en Trans
400x400 cote club Juliette Armanet, Aurélie Saada et les Bars en Trans

Juliette Armanet

Album : Brûler le feu

Publicité

C’est l’étincelle qui déclenche tout. Le beat disco, la note de piano, l’accord qui serre le cœur et s’empare des corps. La flamme qui embrase le deuxième album de Juliette Armanet. Brûler le feu, comme un grand incendie. Ce feu sacré, Juliette l’entretient depuis le succès de Petite Amie, son premier album double platine (200000 albums vendus) couronné par une Victoire de la Musique de l’album révélation, et d’une tournée de plus de 200 concerts, d’intimes piano-voix aux foules des plus grands festivals. Ce nouvel album, Juliette l’a abordé comme un nouveau territoire : si son piano en reste le cœur battant, il s’habille désormais d’arrangements chauds et dansants. Elle l’a écrit et composé en maintenant cet équilibre subtil entre mélodies à la fois populaires et racées, capables de fasciner comme de fédérer. Un point de bascule qu’ils ne sont pas si nombreux à avoir trouvé. Juliette fait partie de ces jeunes artistes qui ont su faire le lien entre une variété chic et intemporelle et une musique pop assumée, de Michel Berger à Daft Punk, de Véronique Sanson à Dua Lipa. Pour peaufiner ses nouvelles chansons, elle s’est entourée d’une équipe de réalisateurs de haut vol: SebastiAn (Daft Punk, Frank Ocean, Charlotte Gainsbourg), Yuksek (Lykke Li, Lana Del Rey), Julien Delfaud (Phoenix, Sébastien Tellier), Victor Le Masne (Gaspard Augé, Kavinsky), Bastien Dorémus (Christine & the Queens) et Marlon B, qui était déjà présent sur son premier album.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d’intérêt.

Aurélie Saada

Film : Rose

Rose, 78 ans, vient de perdre son mari qu’elle adorait. Lorsque sa peine laisse place à une puissante pulsion de vie lui faisant réaliser qu’elle peut encore se redéfinir en tant que femme, c’est tout l’équilibre de la famille qui est bouleversé… Rose, 1er long-métrage d’ Aurélie Saada, moitié du duo Brigitte, avec dans le 1er rôle Françoise Fabian.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d’intérêt.

Les Nouveautés Nouvelles aux Bars en Trans avec Calamine, Great Man Hiboo et P’tit Belliveau

Calamine aka Julie Gagnon, féministe, anti-capitaliste, écologiste, tout cela revendiqué haut et fort, Calamine avance frontalement sur la scène du rap canadien, un rap comme trop souvent fortement dominé par le masculin, elle est là pour que ça bouge ! Performance parce que Calamine a longtemps hésité entre les arts visuels et la musique. Elle continue de soigner son look queer, cheveux rasés mais toujours une touche de rose dans ses tenues. Un contraste qu’on retrouve dans son rap languide aux accents jazzy, Ses armes, de l’humour, des convictions et un flow auto tuné. Calamine a publié l’année dernière son premier album « Boulette Proof » qui a remporté le Prix Félix Leclerc, un prix reçu avant elle par Les Louanges, Hubert Lenoir ou encore Klo Pelgag, une voix et une fille à suivre assurément !

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d’intérêt.

Great Man Hiboo, c’est le local de l’étape mais personne n’a jamais vu son visage puisqu’il se produit masqué sur scène et travesti en personnage dans ses clips, un mutant mi homme mi hibou. Derrière tout ce mystère, on retrouve Olli de Olli & The Bollywood Orchestra, musicien, producteur et DJ,  qui développe un projet hybride entre électro, hip-hop et vidéo. Il publiera début 2022 un EP où comme à chaque fois, il s’entoure d’artistes. Cette fois-ci, il donne la parole à la nouvelle scène hip hop bretonne avec Reynz et Don Gabo mais nous, on a flashé sur le titre avec Tracy De Sa, une jeune rappeuse anglaise d’origine indienne, installée à Lyon, au flow frénétique, une vraie mitraillette !

P’tit Belliveau, un drôle de nom que s’est choisi Jonah Guimond, chanteur, producteur, multi instrumentiste. Il est originaire de la communauté francophone de la Baie Sainte-Marie en Nouvelle-Écosse, un endroit sauvage où résister, s’affirmer est aussi naturel que respirer. La légende urbaine dit qu’il était charpentier avant de trouver une guitare dans la garde-robe de son grand-père. Et le reste est à l’avenant : un univers totalement décalé mais une vraie fulgurance dans des compos aussi brillantes que déroutantes. Il revient avec une ballade au piano « J’aimerais d’avoir un John Deere », et chez P’tit Belliveau, ça donne une ballade pas de tout repos avec un crescendo qui nous emmène faire un tour tout là-haut !

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d’intérêt.

Toute la programmation et les infos pratiques sont à retrouver sur le site des Bars en Trans.

Podcast paru sur France Inter en premier. Pour retrouver tous les

concerts sur France Inter

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

You may use these <abbr title="HyperText Markup Language">html</abbr> tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*