Search

W.LV.S. (Manu le Malin & Electric Rescue) et Carpenter Brut

categorie sortir W.LV.S. (Manu le Malin & Electric Rescue) et Carpenter Brut
1200x630 tmp 2022040719440261364 W.LV.S. (Manu le Malin & Electric Rescue) et Carpenter Brut

W.LV.S.

Ep : Guilty

Publicité

Ou quand deux activistes et fervents militants de la rave se retrouvent en battle pour semer la folie sur le dancefloor. Electric Rescue s’est forgé une identité forte dans le paysage électronique, jusqu’à en devenir incontournable et un de ses principaux représentants. Entre sa discographie colossale sur F Com, Bedrock, Flash, BNR et son label Skryptöm, ses résidences au Rex Club ou les cultes soirées Play, le tout mené dans une vision militante et authentique, cet enfant de la rave a cumulé expérience et avant-gardisme tout en restant intègre. Le second règne depuis plus de deux décennies en tant que légende sur la planète hardcore et sévit également sous une facette techno avec The Driver, cet aka de Manu le Malin, imparable et incisif aux sets sombres et puissants menés avec une technique toujours impeccable et un charisme sans équivoque. Alors quand ces deux grands messieurs unissent leurs armes sous le projet W.LV.S, c’est l’assurance d’un plongeon au coeur d’une rave sans concession. Depuis leur première apparition ensemble sur scène à Astropolis en 2013, les deux loups ont fait rage au Weather, à Marsatac, Scopitone et au Printemps de Bourges avec leurs sets hybrides à quatre mains qui s’orchestrent à deux tables de mixage et six platines. Un résultat vif et carnassier. Le duo ne se quitte également plus en studio et continue de laisser son empreinte le paysage techno dont le mémorable ‘Misericordia’, sur Astropolis Records, illustrant le documentaire Sous le Donjon de Manu Le Malin. Après 4 ans d’absence, 2021 marquait leur grand retour aux affaires avec le single & clip ‘The Pit’ en featuring avec Louisahhh, premier extrait de l’EP ‘Guilty’, escapades sombres aux allures de messe noire, un univers brut et tranchant à venir le 8 avril avec des remixes de Tommy Four Seven & Cuften.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d’intérêt.

Carpenter Brut

Album : Lethal terror

Carpenter Brut pioche ses influences dans les émissions de télé des années 80, et les films de série B gorgés de synthétiseurs et explique qu’il s’agit d’une rencontre entre les beats de Justice et l’univers de John Carpenter. Carpenter Brut rend hommage à cette culture post hippies / pré-sida et y incorpore les bases du métal et de l’électro pour nous offrir un son unique et violent.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d’intérêt.

Zoom sur la musique sans mots avec Société Etrange, Yokaï et Jean Jean

Société Etrange : « La Rue Principale De Grandrif »

Magnifique nom de groupe pour un trio lyonnais on ne peut plus déroutant, déroutant parce que leur musique prend plaisir à brouiller les pistes. A peine a-t-on identifié une rythmique jazzy qu’elle bascule du côté du dub, qu’on identifie des guitares post-rock qu’elles se mettent à tricoter une transe chaloupée… Normal, les pulsations sont au coeur des compositions de Société Etrange. Des compositions toutes longuement rodées sur scène avant d’être enregistrées. Alors, oui, on peut repérer dans leur écriture des traces de Can, de Kraftwerk, d’afrobeat, de musique répétitive. On y entre surtout dans un autre espace-temps dénué de vocables mais certainement pas de sens. « Chance », le dernier album de Société Etrange est paru sur le label Bongo Joe et ils seront en concert au festival Ideal Trouble le 03/06 à Paris.

Yokaï : « Ledeberg »

Une formation bruxelloise de huit multi instrumentistes, issus des scènes jazz, rock et musiques improvisées. Chez Yokaï aussi, il y a cette volonté de faire tomber les barrières entre les genres pour parvenir à un cosmopolitisme musical. Dans leur nouvel album « Coup de Grâce », leur inspiration penche vers l’électronique et la musique de film, celle composée par François de Roubaix par exemple, auquel ils dédient un de leurs neuf nouveaux titres. Des titres inclassables donc, à arpenter comme des territoires oniriques qui invitent à flâner, à s’y perdre ou à danser. Leur dernier album «  Coup de Grâce » est sorti  le 25 mars chez Humpty Dumpty.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d’intérêt.

Jean Jean : « Prey Trigger »

Un son moins voyageur que les deux précédents mais tout aussi passionnant, celui de ce trio parisien fondé en 2008, qui après un album de rock instrumental est devenu spécialiste des structures éclatées, des montées en puissance qui font trépigner et des changements de climats à désorienter un expert du Giec. En 2022, Jean Jean a pris ses distances avec le math rock de ses débuts pour se dégourdir avec la musique électronique. Ils ont publié un nouveau titre aujourd’hui, un titre qui est presque dédié à Carpenter Brut puisque qu’il s’inspire d’une situation vécue alors qu’il était en tournée américaine avec eux : être poursuivi par un homme armé, dans un endroit où le trio n’aurait pas dû être. Prochain album intitulé « Fog Infinite” à paraitre après l’été 2022

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d’intérêt.

Podcast paru sur France Inter en premier. Pour retrouver tous les

concerts sur France Inter

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

You may use these <abbr title="HyperText Markup Language">html</abbr> tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*