Search

Dennis Cooper : « J’ai tendance à penser que la confusion, c’est la vérité »

Pour la parution de son nouveau roman J’ai fait un vœux aux éditions POL, ainsi que la sortie en salles, DVD et VOD de « Jerk », le film de Gisèle Vienne, dont il a écrit le scénario.

Dennis Cooper
Dennis Cooper Crédits : POL

Dennis Cooper présente lui-même J’ai fait un vœu, comme son entreprise la plus personnelle et intime : écrire sur George Miles, l’ami et amant suicidé dans l’oubli à trente ans, qui lui a inspiré les romans CloserFriskTry, Guide et Period.

.
. Crédits : .

Une écriture guidée par les émotions

« Au début, j’ai essayé d’écrire ce livre de façon chronologique, je pensais que c’était de cette façon que je trouverais la vérité, et ça me semblait très logique. Mais, malheureusement cela ne marchait pas. Alors, j’ai décidé de procéder différemment. D’habitude, je suis quelqu’un de très structuraliste, je passe énormément de temps à comprendre comment mes romans vont être construits avant même de commencer à les écrire, mais là, je me suis laissé guider par mes émotions. Avant, ces émotions n’étaient qu’une partie des matériaux avec lesquels je travaillais, alors que cette fois-ci, je les ai laissées prendre le dessus sur l’ensemble du livre. » Dennis Hooper

Poésie et fiction

« Quand j’avais 15 ans, je voulais écrire de la fiction, être un écrivain sérieux, mais j’étais mauvais. En même temps, j’écrivais beaucoup de poésie. Ensuite je l’ai étudiée, ce qui n’est pas le cas pour la fiction : en fait, ma fiction vient de mon état de poète. Même si j’écris des romans, je crois que je les construits quand même comme le ferait un poète, parce que je ne sais pas vraiment écrire une intrigue et que le développement psychologique d’un personnage, la tension dramatique, tous ces concepts ne me plaisent pas, je ne les comprends pas. » Dennis Cooper

Se perdre dans une œuvre pour la comprendre

Cela fait longtemps que j’ai tendance à penser que la confusion c’est la vérité, et mon objectif est de rendre claire cette confusion. Je cherche toujours à faire des expériences, par exemple, je vais voir les films les plus expérimentaux. J’aime quand une chose m’étonne, me perd, et en même temps me semble justifiée d’un point de vue artistique et formel. J’aime quand ça me dépasse et me donne envie de résoudre le problème. En fait, les oeuvres qui m’attirent le plus, sont celles qui sont loin de moi, mais qui sont si bien construites, que c’est mon problème d’essayer de les comprendre, pas le leur : je crois que c’est ainsi que j’essaie d’écrire. Dennis Hooper

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d’intérêt.

Gérer mes choix

Traduction

Marguerite Capelle

Archives

Georges Bataille, émission Qui êtes-vous, RTF, 15/07/1951

Charles Pennequin, émission Par les temps qui courent, Romain de Becdelièvre, France Culture, 29/12/2020

Guillaume Dustan, émission Toute une vie, Antoine Ravon, France Culture, 15/02/2020

Références musicales

Harold Budd- Brian Eno, The plateaux of mirror

Nick Drake, Pink moon

Peter Rehberg,1407

Keeley Forsyth, Limbs

Source

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

You may use these <abbr title="HyperText Markup Language">html</abbr> tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*