Search

Cannes 2022 : Vincent Lacoste, Virginie Efira, Adèle Exarchopoulos à la Quinzaine des réalisateurs

categorie loisirs1 Cannes 2022 : Vincent Lacoste, Virginie Efira, Adèle Exarchopoulos à la Quinzaine des réalisateurs

Découvrez la sélection de la Quinzaine des réalisateurs 2022, avec L’Envol de Pietro Marcello en ouverture, et Le Parfum vert de Nicolas Pariser en clôture. Cette section parallèle de Cannes se déroulera du 18 au 27 mai 2022.

4563507 Cannes 2022 : Vincent Lacoste, Virginie Efira, Adèle Exarchopoulos à la Quinzaine des réalisateurs
Bestimage

Après la sélection officielle, et en attendant la Semaine de la critique et l’Acid, la Quinzaine des réalisateurs dévoilait ce matin la sélection sa 54e édition.

Pour son crû 2022, -dernier chapeauté par Paolo Moretti, qui quittera son poste de Délégué général à l’issue du Festival-, la section parallèle du Festival s’offre une très belle affiche, mélangeant des noms bien connus des festivaliers (Philippe Faucon, João Pedro Rodrigues, Nicolas Pariser, Alice Winocour, Mia Hansen LoveLéa Mysius entre autres) et beaucoup de nouveaux cinéastes. La Quinzaine des réalisateurs ayant en effet pour mission première d’accompagner les premiers pas de réalisatrices et réalisateurs, cette édition présentera les premières fois de 18 réalisateurs (sur 24, trois titres étant en coréalisation).

Parmi les stars attendues, citons Léa Seydoux, Virginie Efira, Vincent Lacoste, Adèle Exarchopoulos, Sandrine Kiberlain, mais aussi l’acteur irlandais Paul Mescal, révélation de la série Normal People.

La sélection laisse également la part belle aux réalisatrices, avec 11 réalisatrices, dont la première réalisation d’Annie Ernaux ! L’autrice a en effet coréalisé un film avec son fils, David Ernaux-Briot , Les années Super 8.

Réalisatrice à l’honneur toujours, avec le Carrosse d’or qui sera remis cette année à l’Américaine Kelly Reichardt. La cinéaste sera parallèlement en compétition en Sélection officielle, avec son 8ème long métrage, Showing up.

On notera comme souvent une « forte présence de cinéma français« , pays le plus représenté cette année. « 336 longs métreages français ont été reçus« , a indiqué Paolo Moretti, délégué général de la Quinzaine. Forte présence qui « répond à la richesse et vitalité du cinéma français« , a-t-il poursuivi.

Un dernier long métrage en provenance d’Asie sera annoncé prochainement portant à 22, le nombre de films sélectionnés cette année. Les courts métrages seront communiqués la semaine prochaine.

Dévoilée ce mardi 19 avril 2022, découvrez la sélection officielle de la 54e édition de la Quinzaine des Réalisateurs :

Les longs métrages :

  • L’Envol de Pietro Marcello (film d’ouverture)
  • Le Parfum vert de Nicolas Pariser (film de clôture)
  • 1976 de Manuela Martelli (1er long métrage)
  • El Agua d’Elena López Riera (1er long métrage)
  • The Dam (Al-Sadd, السّد, Le Barrage) de Ali Cherri (1er long métrage)
  • Les Années Super 8 de Annie Ernaux & David Ernaux-Briot (1er long métrage)

Surprise avec l’annonce d’une primo-réalisatrice inattendue : la romancière Annie Ernaux ! Elle signe pour la première fois un long métrage, coréalisé avec son fils David Ernaux-Briot, Les Années Super 8, film documentaire autobiographique de l’autrice. « Comme souvent dans son oeuvre, elle donne ici une dimension universelle à une oeuvre très personnelle. On s’appuie ici sur un matériau unique : leurs films de famille, tournés en Super 8 entre 1976 et 1981, autour des images et d’un texte inédit et sublime se tisse un récit intime, social et politique« , précise le comité de sélection de la Quinzaine des Réalisateurs. Pour mémoire, l’autrice Annie Ernaux a récemment fait l’objet de deux adaptations au cinéma : Passion simple de Danielle Arbid, et L’Evénement d’Audrey Diwan, Lion d’or à Venise en 2021.

5 ans après un premier long métrage remarqué, Ava avec Noée Abita et Laure Calamy, sélectionné à la Semaine de la critique à Cannes, la réalisatrice et scénariste Léa Mysius présente à Cannes Les Cinq Diables, son second long métrage, dont le début des prises de vues avait dû être retardé en raison de la pandémie et du confinement. La cinéaste y dirige Adèle Exarchopoulos. Selon le comité de la Quinzaine, il s’agit d’un film « éblouissant et mystérieux », dont « le registre touche au fantastique », avec une « Adèle Exarchopoulos incandescente« .

Le synopsis se présente ainsi : Vicky, petite fille étrange et solitaire, a un don : elle peut sentir et reproduire toutes les odeurs de son choix qu’elle collectionne dans des bocaux étiquetés avec soin. Elle a extrait en secret l’odeur de sa mère, Joanne, à qui elle voue un amour fou et exclusif, presque maladif. Un jour Julia, la soeur de son père, fait irruption dans leur vie. Vicky se lance dans l’élaboration de son odeur. Elle est alors transportée dans des souvenirs obscurs et magiques où elle découvrira les secrets de son village, de sa famille et de sa propre existence.

Un an après Bergman Island en compétition en Sélection officielle l’année dernière, Mia Hansen Love revient déjà sur la Croisette, avec Un beau matin. Le film réunit Léa Seydoux, Pascal Greggory, Nicole Garcia et Melvil Poupaud. On y suit Sandra, jeune mère qui élève seule sa fille, qui rend souvent visite à son père malade, Georg. Alors qu’elle s’engage avec sa famille dans un parcours du combattant pour le faire soigner, Sandra fait la rencontre de Clément, un ami perdu de vue depuis longtemps… Un film présenté par le comité de sélection de la Quinzaine des réalisateurs comme une « chonique délicate du quotidien d’une jeune femme retrouvant le goût à la vie« , avec « pudeur et élégance sur des questions éminemment contemporaines« .

  • Funny Pages d’Owen Kline (1er long métrage)
  • Falcon Lake de Charlotte Le Bon (1er long métrage)

Après s’être essayée à la réalisation d’un court métrage pour l’opération Talents Adami (Judith Hotel), Charlotte Le Bon passe au long, en adaptant très librement la bande-dessinée de Bastien Vivès, Une soeur (édité chez Casterman), avec la collaboration de François Choquet au scénario. Le film intitulé Falcon Lake réunit Joseph Engel (jeune acteur remarqué dans les films réalisés par Louis Garrel, L’homme fidèle et La Croisade), Arthur Igual, Sarah Montpetit, Monia Chokri et Karine Gonthier Hyndman. « Une histoire d’amour et de fantômes, à la fois tendre et cruelle » selon la Quinzaine.

  • Fogo-Fatuo (Will-o’-the-Wisp, Feu follet) de João Pedro Rodrigues
  • God’s Creatures de Anna Rose Holmer & Saela Davis
  • Les Harkis de Philippe Faucon
  • Men d’Alex Garland (Séance spéciale)
  • Pamfir de Dmytro Sukholytkyy-Sobchuk (1er long métrage)
  • A Male (Un Varon) de de Fabian Hernández (1er long métrage)
  • Revoir Paris d’Alice Winocour

Revoir la captation de la conférence de presse de l’annonce de la sélection 2022 :

Source

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

You may use these <abbr title="HyperText Markup Language">html</abbr> tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*