Search

Séverine Chavrier :  » Sur le plateau, j’ai besoin que tout soit joué et joueur »

categorie litterature Séverine Chavrier : " Sur le plateau, j'ai besoin que tout soit joué et joueur"

Nous recevons la metteuse en scène Séverine Chavrier pour son spectacle « Ils nous ont oubliés », d’après le roman « La plâtrière » de Thomas Bernhard, qui se joue au théâtre de L’Odéon à Paris jusqu’au 27 avril 2022.

"Ils nous ont oubliés" de Séverine Chavrier, théâtre de l'Odéon, avril 2022
« Ils nous ont oubliés » de Séverine Chavrier, théâtre de l’Odéon, avril 2022 Crédits : Alexandre AH-KYE

Après Nous sommes repus mais pas repentis (2016), Séverine Chavrier aborde un autre Thomas Bernhard, encore assez proche de son passé de chroniqueur judiciaire. Avec un humour dévastateur, le maître de l’exagération déploie dans La Plâtrière quelques-unes de ses obsessions majeures et livre une ode à la stérilité que fait résonner Séverine Chavrier dans une mise en scène dominée par tous les spectres du sonore.

"Ils nous ont oubliés" de Séverine Chavrier, théâtre de l'Odéon, avril 2022
« Ils nous ont oubliés » de Séverine Chavrier, théâtre de l’Odéon, avril 2022 Crédits : Alexandre AH-KYE

Chercher et travailler la qualité humaine d’un texte

« C’est passionnant de voir, à travers le roman de Thomas Bernhardt, comment la vie commune est forcément une erreur, et comment le couple, au lieu de placer le désir au centre, s’enferme dans des dépendances étranges. On finit par en vouloir à l’autre de nous suivre dans notre ridicule et dans notre échec de vie. Pour moi, il est important de travailler dans un texte une qualité humaine qui me touche et me parle. Il y a dans ce texte, beaucoup de ridicule et d’humour, et c’est ce que j’aime voir au théâtre. » Séverine Chavrier

Une farce pleine de surprises

« Pour cette pièce, j’ai travaillé principalement sur trois éléments : le dérangement, le mensonge, et l’exigence de la création. Puis, dans ces trois éléments, j’ai essayé de trouver des choses un peu autobiographiques, ou en tout cas, qui me touchent, pour les mettre en scène et les transmettre. C’est peut-être la pièce pour laquelle j’ai été le plus surprise par ce que j’y trouvais. En fait, la richesse de cette farce nous a permis de toucher des choses qui n’étaient pas prévues au départ. » Séverine Chavrier

Séverine Chavrier
Séverine Chavrier Crédits : Mathias Steffen

Archives

André Marcon, émission Par les temps qui courent, Marie Richeux, France Culture, 15/10/2020

Simone Signoret et Jean Gabin, Inter actualités, France Inter, 23/10/1970

Peter Szendy, émission Hors champs, Laure Aldler, France Culture, 27/04/2015

Ivo van Hove, émission Ping pong, Mathilde Serell et Martin Quenehen France Culture, 26/09/2016

Vinciane Despret, émission L’heure bleue, Laure Adler, France Inter, 02/01/2020

Références musicales

Bertrand Burgalat, générique du film Drôles d’oiseaux

Florian Satche, Mr&Ms Adèle extrait du spectacle Ils nous ont oubliés de Séverine Chavrier

Henry Hall and The Gleneagles Hotel Band, Shining Home, BOF Shining

Olivier Messiaen, Par lui tout a été fait. Interprète : Nicholas Angelich

Source

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

You may use these <abbr title="HyperText Markup Language">html</abbr> tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*