Search

Oumou Sangaré : « La voix doit apporter la joie et apaiser les cœurs »

categorie litterature Oumou Sangaré : "La voix doit apporter la joie et apaiser les cœurs"

Pour la sortie de son dernier album aujourd’hui-même, intitulé Timbuktu, sur le label World Circuit/Oumsang, nous accueillons la chanteuse malienne Oumou Sangaré, qui sera par ailleurs en concert le 15 mai à La Cigale à Paris et le 15 juin au Royal Festival Hall de Londres.

Portrait de la chanteuse malienne Oumou Sangaré
Portrait de la chanteuse malienne Oumou Sangaré

Surmonter la souffrance et faire face à toutes les adversités sont des thématiques qui traversent l’ensemble du répertoire d’Oumou Sangaré. Dans cet album, la chanteuse fait preuve d’une confiance intraitable et célèbre une culture aux fondements telluriques et à la portée universelle. Elle y sublime la douleur, la musique africaine et avec elle, toutes les musiques.

Chanter pour tous ceux qui sont sans voix

Je viens d’un pays de parole, le Mali. La musique y est très importante, que l’on fait passer depuis toujours nos messages par la musique, c’est une vieille tradition. Surtout nous, les femmes, dans ma région le Wassoulou, n’avaient pas le droit à la parole. Leur seul pouvoir pour s’adresser, se libérer, se dévoiler, c’était au moment des spectacles comme le mariage et le baptême. Elles se regroupent entre elles et se laissent aller, elles dévoilent toutes les injustices qu’elles subissent dans le foyer, en chantant. Chanter est pour elles une manière de communiquer avec le monde extérieur, parce qu’elles n’avaient pas de voix autrement. Tout le monde n’a pas la chance de pouvoir se défendre. Nous, les chanteurs, nous sommes les missionnaires à qui cette voix a été confiée. On ne peut pas juste chanter l’amour, on doit utiliser cette voix pour aider des milliers de sans-voix. » Oumou Sangaré

Sans jamais perdre de vue la joie

« J’ai ramassé les pots cassés. La vie c’est un choix. Je savais que ce ne serait pas facile de dénoncer les injustices d’une vieille société comme celle du Mali. Ce n’est pas sans risque. J’ai reçu beaucoup de coups, des calomnies, des mensonges, jusqu’à des choses inimaginables, mais je me suis dit que ça ne pouvait pas m’arrêter, que je suis plus forte que ça et que je continuerai mon combat. La vie est tellement importante qu’il ne faut pas rester dans la tristesse. Notre voix doit apporter la joie et apaiser les cœurs. On doit l’utiliser pour nos combats, mais aussi pour célébrer l’amour et apporter la paix dans le cœur de tout le monde. » Oumou Sangaré

Parler avec le chœur

« La beauté de la chanson du Wassoulou c’est le chœur, chez nous, c’est une tradition. Même en pleine cérémonie, dès qu’une femme chante, tout le monde lui répond. Ce sont de vrais dialogues, de vrais échanges qui se créent. Quand tu chantes et que les autres, en chœur, te répondent, c’est comme s’ils te disaient : « oui, ce que tu dis est vrai ». Emma Lamadji, ma fidèle choriste, a une voix incroyable et m’apporte la sensation que j’avais au Mali. Elle ne parle pas un mot de bambara mais elle l’apprend phonétiquement et elle en fait ressortir toute l’émotion que je cherche, c’est incroyable ce qu’elle m’apporte. » Oumou Sangaré

Couverture de l'album "Timbuktu" de Oumou Sangaré, sorti le 29 avril 2022 sur le label World Circuit/Oumsang
Couverture de l’album « Timbuktu » de Oumou Sangaré, sorti le 29 avril 2022 sur le label World Circuit/Oumsang

Archives

Abderrahmane Sissako dans l’émission « Projection privée » de France Culture, 13/12/2014

Fatoumata Diawara dans l’émission ** »**Boomerang » de France Inter, 12/06/2018

Miriam Makeba dans l’émission « Rencontre avec » de Radio France Internationale, 06/07/1979

Angélique Kidjo dans l’émission « A voix nue : grands entretiens d’hier et d’aujourd’hui » de France Culture, 25/09/2019

Extraits musicaux

Oumou Sangaré, « Wassulu Don » (2022)

Oumou Sangaré, « Sabou Dogoné » (2022)

Aya Nakamura, « Oumou Sangaré » (2017)

Paru en premier sur Radio France

Plus d’info sur le site de Radio France

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

You may use these <abbr title="HyperText Markup Language">html</abbr> tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*