Search

Bertrand Betsch, Julie Gasnier et Garz

categorie sortir Bertrand Betsch, Julie Gasnier et Garz
Bertrand Betsch, Julie Gasnier et Garz

Côté Club, le rendez-vous de toute la scène française et plus si affinités. Une heure pour faire le tour de l’actualité musicale et plus encore. Quand la musique rencontre les arts, du cinéma à la BD, du théâtre à la littérature. Bienvenue au Club !

Bertrand Betsch

Album : J’ai horreur de l’amour

Après avoir publié trois albums autour du thème de la résilience (La vie apprivoisée, Tout doux, La traversée) et alors qu’on le croyait sauvé des eaux, Bertrand Betsch a décidé d’entamer la nouvelle décade en lâchant les chiens. C’est-à-dire en se confrontant aux fins dernières. Qui ne se frotte à sa perte, au néant, ne peut connaître et circonscrire le champ de l’existence. Qui n’a pas frôlé les pylônes, qui n’a pas versé dans les fossés, qui n’a pas tendu l’arc de la vie jusqu’à en éprouver le point de rupture, alors celui-là ne connaît rien de la vie. Seuls les grands mélancoliques (comme le personnage de Justine dans Melancholia de Lars von Trier) savent embrasser et prendre en charge le Destin, y compris dans ses funestes ressorts.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d’intérêt.

Gérer mes choix

Garz

Album : Barré

Après des centaines de maquettes enregistrées dans l’appartement familial sur un 4 pistes K7, GARZ, de son vrai nom Matthieu Garczynski, se lance dans la production d’un premier album en 1998. Sobrement intitulé Rock de chambre, ce premier album-manifeste retient l’attention de la scène médiatique avertie (Magic, FIP, Ferarocks etc.) sensible à la tendresse douce amère du personnage et à l’efficacité de ses chansons. Ces médias ne lâcheront d’ailleurs plus pendant les deux décennies qui suivent. Les années et les albums s’enchaînent, sans se ressembler, pour Garz qui change tour à tour de style et de pseudo sans abandonner pour autant son goût pour les textes ironiques, les postures légèrement décalées et les sonorités au charme délicieusement vintage. Des ballades folk aux ritournelles sur de vieux synthétiseurs, du rock électrique bien accroché aux mélodies sixties, le répertoire de GARZ balaie un large spectre de chansons habitées toujours par cette volonté de faire cohabiter les maux de l’âme avec les besoins du corps de vibrer au son d’une musique entraînante et accessible.

Homme de théâtre et de (mise en) scène presque autant que de musique, GARZ multiplie les apparitions discographiques et les collaborations entre Paris et la Normandie. Il croise la route de nombreux confrères, dont celle d’Etienne Daho pour qui il assure une première partie à Caen. Marquée au sceau de la débrouillardise et de l’auto-production revendiquée comme un mode de fonctionnement, sa carrière discographique suit son cours jusqu’au printemps 2020 où le premier confinement lui offre l’occasion d’une relecture de sa carrière, le temps d’une compilation rétrospective parue chez La Souterraine. C’est le préambule à un nouvelle mue musicale, sous les traits cette fois d’un album marqué par un son particulièrement travaillé qui fait la part belle à une esthétique rétro-futuriste pleinement assumée.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d’intérêt.

Gérer mes choix

Julie Gasnier

2 singles : Calme / Tout est cuit

Artiste pluridisciplinaire et indépendante dont l’axe de recherche s’articule autour des langages poétiques du corps, Julie Gasnier a commencé son travail artistique avec le théâtre et la musique, pour peu à peu se consacrer pleinement à cette dernière . En plus de sa pratique musicale, elle est aussi danseuse et plasticienne, et réalise des clips en animation à partir des ses peintures et de ses dessins.
Julie Gasnier prépare en ce moment son premier album solo, après avoir été depuis des années la force émotionnelle de formations essentielle à la vitalité de la pop d’ici et d’ailleurs. De l’acid-pop de LALAFactory (10 ans de recherches sonores et de concerts singuliers) à celle de SuperBravo ( 2 albums sur les labels Zamora puis FRACA!!! ) . Elle a toujours mené en parallèle des projets solos sous divers noms dont « Plune » (Un EP réalisé par Théo Hakola) . Elle est également compositrice pour des pièces chorégraphiques et en musique à l’image.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d’intérêt.

Gérer mes choix

Podcast paru sur France Inter en premier. Pour retrouver tous les

concerts sur France Inter

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

You may use these <abbr title="HyperText Markup Language">html</abbr> tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*