Search

Emilie Aussel : « Filmer, c’est exposer au dehors l’intime qui nous traverse »

categorie litterature Emilie Aussel : "Filmer, c’est exposer au dehors l’intime qui nous traverse"

Rencontre avec la réalisatrice Emilie Aussel pour son premier long métrage intitulé « L’été l’éternité », sorti en mai et produit par Shellac, qui explore les parts d’ombre et de lumière de l’adolescence, au moyen d’un drame fondateur, la disparition brutale et énigmatique d’un proche.

Scène du film "L'été l'éternité" d'Emilie Aussel
Scène du film « L’été l’éternité » d’Emilie Aussel

L’été l’éternité est un film dont la réalisatrice Emilie Aussel a écrit le scénario avec la romancière Emmanuelle Bayamack-Tam,** après avoir lu son roman. Elliptique par nature, il s’agit d’un film de sentiments sur l’adolescence et ce qu’elle implique de vitalité, de gravité, et d’intériorité romanesque. D’une façon à la fois douce et âpre, le film nous amène à nous poser cette question cruciale : Comment survivre à la perte et continuer d’être ensemble sans avoir les mots pour se réconforter ?

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d’intérêt.

Gérer mes choix

L’importance des dialogues

« Dans ce film, j’ai voulu mêler le trivial et le sacré. Les jeunes gens que je montre, se sentent invisibles et immortels et ont des envies de beauté et d’absolu. Tout d’abord, cela se joue à travers l’écriture des dialogues retravaillés avec les comédiens. Je montre une jeunesse qui a beaucoup d’humour et qui aspire à un certain romantisme. J’aime beaucoup la manière dont, à cet âge-là, on a besoin de se raconter et de s’imaginer en se racontant. C’est justement ce qui permet d’écrire des dialogues qui mêlent l’improvisation et la littérature. » Emilie Aussel

Faire des décors une peinture des sentiments

« Ensuite j’ai utilisé le décor imposant et monumental du Palais Longchamp à Marseille, et surtout la mer avec sa dimension mythologique et les différentes dimensions qu’elle prend tout au long du film. Il y a quelque chose dans le traitement des paysages, du ciel et de la mer qui, pour moi, traduit une peinture des sentiments. J’aime faire en sorte que l’environnement et les paysages éprouvent, comme les personnages, les sentiments qui sont les leurs. » Emilie Aussel

"L'été l'éternité", film d'Emilie Aussel, 2022
« L’été l’éternité », film d’Emilie Aussel, 2022 Crédits : Shellac Distribution

Archives

Isabelle Huppert, émission Radioscopie, Jacques Chancel, France Inter, 02/04/1981

Bruno Dumont, émission Hors champs, Laure Adler, France Culture, 26/11/2014

Philippe Garrel, émission On sort, Isabelle Pasquier, France Inter, 25/09/1993

Références musicales

Postcoïtum, La Bestia

Ezechiel Pialhes, Eternel été

Paru en premier sur Radio France

Plus d’info sur le site de Radio France

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

You may use these <abbr title="HyperText Markup Language">html</abbr> tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*