Search

Marie de Quatrebarbes : « J’ai voulu donner à voir ce que l’état de crise a de beau et d’émouvant »

categorie litterature Marie de Quatrebarbes : "J’ai voulu donner à voir ce que l’état de crise a de beau et d’émouvant"

Rencontre avec Marie de Quatrebarbes à l’occasion de la parution de son premier roman. Dans « Aby » (P.O.L), l’auteure et poétesse revient sur l’effondrement psychique de l’historien d’art Aby Warburg au lendemain de la Première Guerre mondiale.

Marie de Quatrebarbes lors d'une lecture le 2 juin 2018
Marie de Quatrebarbes lors d’une lecture le 2 juin 2018 Crédits : Tineke de Lange

Pour son premier roman, Aby (P.O.L), Marie de Quatrebarbes s’est inspirée de la vie du célèbre historien d’art Aby Warburg, spécialiste de la Renaissance, passionné de photographie et des Indiens Hopis, qui a constitué une invraisemblable bibliothèque de plus de cinquante mille volumes, avant de sombrer dans l’univers de la folie.

Marie de Quatrebarbes est l’auteure depuis 2012 de plusieurs textes poétiques et d’une anthologie importante, donnant à voir un tableau des écritures féminines récentes. En parallèle de son travail d’écriture, elle effectue des lectures-performances et coordonne des revues littéraires telles que La tête et les cornes et Remue.net.

L'Alas mnémosyne d'Aby Warburg, salle de lecture de la bibliothèque d'études culturelles Warburg
L’Alas mnémosyne d’Aby Warburg, salle de lecture de la bibliothèque d’études culturelles Warburg Crédits : Heritage ImagesGetty

L’hypothèse romanesque

« Je n’avais pas très envie de me mettre à la place d’Aby Warburg, ça me semblait tout simplement impossible, mais, je l’ai peut-être mis à la mienne. Je l’ai laissé me hanter et je me suis laissé agir sous l’influence de l’idée que j’avais de ce personnage. Il a commencé à prendre contours à partir de faits, de ce que j’ai pu lire de sa vie, et de son dossier clinique qui était très riche de faits. Je me suis quand même interdit de trop m’épandre dans ce personnage, pour respecter son intégrité, sa délicatesse et sa fragilité. En fait, j’ai essayé de le suivre en m’autorisant des hypothèses. » Marie de Quatrebarbes

Utiliser des images pour ouvrir l’espace imaginaire

« Le livre s’est construit à partir de scènes dont je savais qu’elles seraient importantes dans le cheminement de l’écriture, et finalement, le texte vient tirer des lignes et des fils entre ces différentes scènes. Puis, il y a les images imprimées qui viennent faire un petit pont entre chacune des séquences du livre, et parfois annoncer quelque chose qui va se produire dans la séquence suivante. Ces images, je les ai glissées comme on glisse des indices, avec pour chacune d’entre elles, un statut plus ou moins important. Elles avaient pour but de donner un petit extérieur à mon texte, et de donner aux lecteurs un autre espace d’imagination. » Marie de Quatrebarbes

Ecrire pour canaliser le trouble à travers une forme

« Pour moi, l’écriture est intimement liée aux états de crise et d’angoisse. Non pas que l’écriture cherche à les retrouver ou à les susciter, mais elle a partie liée avec ces états. L’écriture a aussi partie liée avec un exercice de mise en ordre, de mise à distance, de recréation et de composition. Ce qui m’a passionnée chez Aby Warburg, c’est qu’à l’intérieur de sa crise extrême, il tente sans cesse de mettre à distance son angoisse dévorante, de la comprendre et de l’ordonner, tout en l’embrassant. Dans mon livre il y a un double mouvement qui consiste à essayer d’attraper quelque chose de ce trouble et de ce désordre, et en même temps de le canaliser à travers une forme. » Marie de Quatrebarbes

Archives

Georges Didi-Huberman, émission Surpris par la nuit, France Culture, Alain Veinstein, 15/04/2002

Paul-Louis Rossi, émission Du jour au lendemain, Alain Veinstein, France Culture, 1997

Peter Hanke, émission Du jour au lendemain, France Culture, 20/06/2014

Références musicales

Johnny Nash et Suzanne Kraft, Some water

Kali Malone, Velocity of sleep

Meredith Monk, Atlas

Julianna Barwick, Inspirit

Paru en premier sur Radio France

Plus d’info sur le site de Radio France

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

You may use these <abbr title="HyperText Markup Language">html</abbr> tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*