Search

Leçons inaugurales – Leçons inaugurales de Pierre Lévy et Lucie Marinier

categorie ecole Leçons inaugurales - Leçons inaugurales de Pierre Lévy et Lucie Marinier
logo Leçons inaugurales - Leçons inaugurales de Pierre Lévy et Lucie Marinier

Les deux professeurs du Cnam Pierre Lévy, titulaire de la chaire design-Jean Prouvé et Lucie Marinier, titulaire de la chaire d’ingénierie des activités culturelles et créatives, prononcent leur leçon inaugurale ce mercredi 18 mai à 18h au Conservatoire national des arts et métiers.

Leçon de Pierre Lévy

A l’occasion de sa leçon inaugurale, Pierre Lévy parlera de ce qu’inspire l’œuvre de Jean Prouvé pour une pratique de design située dans la société actuelle, avec ses propres défis sociaux, technologiques et écologiques. Il montrera alors comment le design peut se décrire comme pratique à la croisée du faire, de la réflexion et de la vision. Il développera ensuite sa réflexion sur le design comme médiation des possibles transformations sociétales, tendant vers une anthropologie symétrique : il s’agira en effet de montrer qu’il est autant question de ce que nous pouvons faire de nos environnements que de ce que nos environnements font de nous.

Il finira sa réflexion sur des aspects plus pragmatiques de la pratique du design pour une transformation sociétale. Il s’intéressera particulièrement à la notion d’irrégularité, inspirée de la philosophie japonaise, apportant une approche originale en design créant des moments possibles de transformation au sein même du quotidien de chacun.

Sa conclusion portera sur une proposition de posture sociale et humaniste du design, celle de penser l’humain essentiellement par sa capacité d’appropriation et de création de son environnement, et par sa capacité de réflexion et de prise de décision responsable.

Leçon de Lucie Marinier

La leçon de Lucie Marinier portera sur l’éthique professionnelle des ingénieur·es culturel·les, ou comment leurs pratiques peuvent articuler

  • liberté des artistes et nouvelles formes de la création ;
  • réception ;
  • représentation et participation des publics ;
  • évolution des lieux culturels et de la présence de l’art dans l’espace public ;
  • mutation des modèles économiques ;
  • soutenabilité et éco responsabilité.

L’ensemble de ces professionnel·les de la culture, celles et ceux qui font que l’œuvre peut être produite et parvienne aux publics sont en effet confronté·es à de nouveaux conflits et à de nouvelles injonctions contradictoires. Qu’ils soient à la direction, programmation, édition, commissariat, régie, production, administration ou à la médiation, ils sont amenés à les prendre en charge ces conflits et injonctions, que ce soit au sein des lieux culturels soutenus par la puissance publique, des industries culturelles ou des métiers de création comme les métiers d’art et le design.

A travers la recherche et l’enseignement, l’objectif de la chaire est d’accompagner les professionnel.les du secteur culturel confronté·e·s à ces mutations et nouveaux enjeux par la création d’un nouveau certificat de spécialisation (niveau master) dès la rentrée prochaine.

Biographies

Pierre Lévy est titulaire d’un diplôme d’ingénierie mécanique (UT Compiègne, France), d’un doctorat en science du kansei (de l’affectif) (Université de Tsukuba, Japon) et d’une HDR en sciences de l’information et de la communication (UT Compiègne, France). La majeure partie de sa recherche s’est développée au Japon et aux Pays-Bas. De 2009 à 2021, il a été professeur adjoint en design à l’Université de Technologie de Eindhoven, membre du groupe de recherche Systemic Change et de la chaire de recherche Transforming Practices. Pierre Lévy s’intéresse aux contributions réciproques entre théories et pratiques du design, notamment au sein des pratiques et des sciences transformatrices. Sa recherche s’est essentiellement concentrée sur les expériences et les pratiques du quotidien, et est principalement structurée par la philosophie et la culture japonaise, la phénoménologie, et la pragmatique. Il est également cofondateur et ancien président de l’European Kansei Group (EKG) et coordinateur du comité de pilotage de KEER (Kansei Engineering and Emotion Research, la société internationale et interdisciplinaire du kansei).

Au sein du Cnam, Pierre Lévy entend développer plusieurs axes qui contribueront ensemble au développement du design en tant que pratique industrielle, sociale et académique. Ces axes porteront principalement mais non-exhaustivement sur :

  • la recherche au travers du design ;
  • la relation bienveillante entre métiers d’arts, design et innovation ;
  • l’action du design dans les transitions et transformations sociales, écologiques et numériques ;
  • la perspective du quotidien dans les pratiques réflectives liées design.

Lucie Marinier est diplômée de l’IEP de Lyon, titulaire d’un master de Sciences Po Paris en sociologie des organisations, et d’un Master de Lyon II de direction de projets et institutions culturelles. Elle commence par travailler sur le patrimoine ethnologique et les musées de société puis devient directrice des affaires culturelles de la Ville de Créteil. Elle rejoint ensuite la Ville de Paris, en charge de la réforme des enseignements artistiques et des pratiques amateurs, puis du bureau du spectacle vivant. Elle est à partir de 2005 chargée des dossiers culturels au cabinet du maire de Paris, Bertrand Delanoë. En 2010, elle devient secrétaire générale du musée d’art moderne de la Ville de Paris. Elle prend ensuite la codirection générale du Carreau du Temple. Elle était depuis 2017 en charge de la prospective, de l’innovation et de l’art dans l’espace public au sein de la direction des affaires culturelles de la Ville de Paris. En parallèle, depuis 2016, elle est enseignante associée à l’université Paris I – École des arts de la Sorbonne au sein des Masters art dans l’espace public, gestion des arts et de la culture et sciences et techniques de l’exposition.

Dans le cadre de la chaire Ingénierie des activités culturelles et créatives, Lucie Marinier développera plusieurs axes de formation et de recherche autour de quatre grandes thématiques :

  • l’art et la création face aux transitions, écologiques et numériques ;
  • la présence de l’art et de la création dans et pour l’espace public ;
  • l’évolution des modèles économiques, des métiers et des lieux de culture et de patrimoine ;
  • les méthodes pour rendre opérants les droits culturels en impliquant pleinement les artistes.

Les chaires Design Jean-Prouvé et Ingénierie des activités culturelles et créatives ont pour vocation d’interagir au sein du Cnam avec l’ensemble des disciplines engagées dans des pratiques réflectives, liées à l’art et la culture, à l’ingénierie, aux sciences humaines et sociales.

► Téléchargez le communiqué de presse de Processus de nomination de l’administrateur général ou de l’administratrice générale du Conservatoire national des arts et métiers

Paru en premier sur le CNAM, plus d’info sur le site

cnam.fr

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

You may use these <abbr title="HyperText Markup Language">html</abbr> tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*