Search

Mathilde Girard :  » Mon livre est composé de fragments où banal et tragique se frôlent »

categorie litterature Mathilde Girard : " Mon livre est composé de fragments où banal et tragique se frôlent"

Ecrit sous forme de fragments, La séparation du monde montre en quoi la pandémie liée au Covid a réorganisé le monde du plus intime au plus global, et révélé les ardeurs et les désespérances des hommes.

Cette émission s’inscrit dans une série de Par les temps qui courent que nous consacrons aux essais singuliers qui se tiennent à la frontière de l’œuvre littéraire et de la proposition théorique.

Publicité

2Q== Mathilde Girard : " Mon livre est composé de fragments où banal et tragique se frôlent"

.
.

La genèse du livre

« Immédiatement après le confinement, j’ai été confronté à l’impossibilité de rester seule et de suivre la règle. J’ai voulu voir ce qui se passait, car je trouvais que ça relevait d’un événement assez dramatique, qui m’inquiétait surtout en ce qui concernant les liens entre les êtres. J’ai été très surprise de la façon dont chacun s’est rangé sans difficulté au règlement. Alors, je me suis donné comme tâche de consigner tout ce que je pouvais voir et entendre, et le dispositif d’écriture a très vite appelé les choses les unes après les autres. Après l’écriture des premiers fragments, la forme a complètement devancé la situation. » Mathilde Girard


Relever des faits pour ne pas oublier

« La langue de ce moment était d’une normalité extrêmement grave, mais il n’était pas question de vraiment saisir cette gravité, il y en a une part que l’on a traité en la refoulant ou en l’atténuant. C’est ce frôlement du banal et du tragique qui a joué dans ces fragments, où j’exagère juste un peu les situations. Dans les aberrations que j’entendais, il a fallu que je fasse le tri : qu’est-ce qu’on fait de certaines aberrations qui témoignent du fait qu’on n’a pas toujours besoin de la police ou d’un gouvernement autoritaire pour se conduire de façon autoritaire ou fasciste les uns avec les autres ? Je ne cherche pas à porter de jugement, pour moi, ce qui est intéressant, c’est de relevé des faits et de ne pas oublier. » Mathilde Girard

Archives

« Un printemps au temps du confinement : Vivre confiné et s’échapper », émission LSD, la série documentaire, Pauline Maucort, France Culture, 24/08/2020

Clément Rosset, émission A voix nue, Christine Goémé, France Culture, 18/04/1994

Extrait

Les épisodes – printemps 2018 , court-métrage de Mathilde Girard

Références musicales

Moby, Separation

Ian William Craig, Arrive, arrive

Prudence, Freed from desire

Paru en premier sur Radio France

Plus d’info sur le site de Radio France

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

You may use these <abbr title="HyperText Markup Language">html</abbr> tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*