Search

Roméo Elvis, Joysad et Blu Samu

categorie sortir Roméo Elvis, Joysad et Blu Samu

Côté Club, le rendez-vous de toute la scène française et plus si affinités. Une heure pour faire le tour de l’actualité musicale et plus encore. Quand la musique rencontre les arts, du cinéma à la BD, du théâtre à la littérature. Bienvenue au Club !

Roméo Elvis et Joysad
Roméo Elvis et Joysad © Radio France / Marion Guilbaud

Roméo Elvis

Album : Tout peut arriver

Avec ce troisième album, le chanteur belge se fait plaisir. Les chansons se font plus pop que rap. Alors que son album précédent comptait, parmi les featuring, les apparitions de Damon Albarn ou encore M, on retrouve cette fois-ci les proches comme JeanJass ou Vynk, des artisans du son plus indés comme Myd ou Seezy. Et comme tout peut vraiment arriver, Roméo Elvis s’essaye un peu à la production.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d’intérêt.

Gérer mes choix

Joysad

Réédition album : Espace temps

Le charismatique rappeur périgourdin aux cheveux longs et bouclés s’était fait découvrir grâce à des freestyles incandescents sur le compte instagram 1 minute 2 rap. 20 ans seulement mais productif et déterminé, il fait désormais partie des nouvelles figures sur lesquelles il faut compter dans le rap français, et le prouve dans ce premier projet long format

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d’intérêt.

Gérer mes choix

Blu Samu

EP : 7

« C’est un EP qui parle d’amour. De l’amour toxique, de l’amour perdu, de l’amour paternel, aussi. Je crois à l’amour. Il a un rôle très important dans ma vie. » explique-t-elle. Depuis ses débuts en 2017 avec un premier single baptisé I Run, suivi de l’EP Moka (2018), Blu Samu parle d’amour. « L’amour est la solution à tous nos problèmes. Même lorsqu’il fait mal, il apporte une expérience essentielle. » C’est le lien humain qui nous porte et se retrouve donc au cœur de ce nouvel EP. Désormais installée dans sa ville natale d’Anvers – après avoir vécu plusieurs années à Bruxelles- Salomé Dos Santos (pour l’état civil) a travaillé 7 avec l’aide du producteur français Sam Tiba (membre de Club Cheval, producteur émérite pour Ziak, Zola, Isha, 13 Block, Vendredi sur Mer…), qui fut instantanément foudroyé par sa voix. Une conversation s’est installée, rythmée par un gros partage de musiques, une solide amitié aussi. « Son grain de voix est absolument dingue, raconte Sam Tiba. Avec Blu Samu, l’autotune n’est plus une nécessité mais un jeu. » Il l’a éloignée du rap de ses débuts pour l’ouvrir à des expérimentations modernes à la FKA Twigs. « Deux morceaux résument parfaitement nos échanges : Meu Fado Meu de Mariza et Dr Seuss de Tierra Whack » explique-t-il. Blu Samu approuve, le premier étant sa chanson de fado préférée, le second une perle de mélancolie vaporeuse, tendre, douce. « 7 » dresse un pont entre plusieurs mondes émotionnels, culturels et artistiques, réunissant ses idoles de jeunesse Missy Elliott et Sade, rappelant le R&B psychédélique de la Britannique Greentea Pang, ou le rap velouté de Tierra Whack, conviant la musique traditionnelle cap-verdienne et le rap belge, l’enthousiasme solaire et la mélancolie électronique, avec, en fil conducteur droit et intense, sa voix fluide mais déterminée, abattant la frontière binaire entre le masculin et le féminin pour inventer autre chose. Comme une douceur battante, une sensualité en pics à glace. « La musique me permet de libérer des émotions, de raconter ce que je ne parviens pas à dire habituellement, de me clarifier par rapport à moi-même. Certaines personnes savent le faire naturellement, savent exprimer leurs émotions, appréhender leur environnement. Pas moi, je n’ai pas grandi comme ça. J’en suis heureuse aujourd’hui car j’ai la musique. C’est ma façon d’être. »

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d’intérêt.

Gérer mes choix

Podcast paru sur France Inter en premier. Pour retrouver tous les

concerts sur France Inter

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

You may use these <abbr title="HyperText Markup Language">html</abbr> tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*