Search

Dominique Casajus : « Ce qui fait le grand mathématicien, c’est le jeu »

categorie litterature Dominique Casajus : "Ce qui fait le grand mathématicien, c’est le jeu"
Dominique Casajus : "Ce qui fait le grand mathématicien, c’est le jeu"

De l’art divinatoire aux mathématiques, des jeux à la littérature, ce livre explore des activités de l’esprit à première vue sans lien les unes avec les autres, mais qu’a déjà rapprochées une longue tradition intellectuelle, de Leibniz à Colas Duflo en passant par Simone Weil Le hasard : mode d’emploi est une invitation à se perdre dans les sentiers qui conduisent du « pile ou face » à l’écriture romanesque, un voyage dans le temps et l’espace ainsi qu’une une manière de regarder autrement l’ordre des savoirs et du monde.

L’expérience fondatrice chez les Touaregs

« L’expérience qui a été pour moi fondatrice, ce sont les années que j’ai passées chez les Touaregs. C’était dans les années 70-80. Ma vie n’aurait pas été ce qu’elle est sans les rencontres que j’ai faites. Si on veut me définir comme anthropologue, je le suis, mais je me suis intéressé à beaucoup d’autres domaines, et partant de mon expérience chez les Touaregs, ce que j’ai trouvé ailleurs a pris une autre teinte. « Dominique Casajus

Publicité

La beauté des mathématiques

« Avant cette expérience, j’ai fait des mathématiques, et d’ailleurs, j’envisageais d’être mathématicien, mais quelque chose a fait que j’ai eu peur de m’enfermer dans le monastère intellectuel que je pensais être les mathématiques. Je ne voulais pas me couper de tout ce qui m’intéressait par ailleurs, à savoir la poésie, la littérature et les voyages. Mais je me suis rendu compte que les mathémathiques pouvaient être très drôles et très belles, et cette beauté, on la retrouve dans la musique et la poésie. Dans ce livre, sans l’avoir cherché, il y a finalement un passage entre les mathématiques, l’anthropologie et la poésie. » Dominique Casajus

Mathématiques et art divinatoire : une parenté naturelle

« Le point de départ de ce livre, c’est la rencontre que j’ai faite en 1984 avec un jeune devin touareg. La voyance est très présente chez les Touaregs, en tout cas certains systèmes divinatoires. Ce sont des systèmes qui ont des caractères arithmétiques, ce qui constitue leur lien avec les mathématiques. Dans ce livre, j’ai essayé de faire valoir la parenté naturelle qu’il y a entre les mathématiques, certains systèmes divinatoires et certains jeux. Ce qu’il y a de commun, c’est la pénombre dans laquelle on avance à chaque fois. Mais le réel point commun entre les échecs, le jeu de go et les mathématiques, c’est qu’il faut sentir les choses. » Dominique Casajus

Archives

Michel Kiveliovitch, émission La science en marche, RTF, 06/03/1962

Raymond Queneau, entretien avec Georges Charbonnier, RTF, 1962

Cyrille Javary, émission Les racines du ciel, Frédéric Lenoir, France Culture, 26/02/2012

Extrait

Le rayon vert, film d’Eric Rohmer, 1986

Référence musicale

Tartit, Yahoye

Paru en premier sur Radio France

Plus d’info sur le site de Radio France

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

You may use these <abbr title="HyperText Markup Language">html</abbr> tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*