Search

PIerre Guénard et Joseph Chedid

categorie sortir PIerre Guénard et Joseph Chedid
400x400 cote club PIerre Guénard et Joseph Chedid

Pierre Guénard

Roman : Zéro gloire

Publicité

Leader et plume du groupe Radio Elvis, Pierre Guénard développe son style à travers son premier roman. L’histoire est celle d’Harry, comme tout le monde l’appelle, mais c’est Aurélien Moreau. En attendant la gloire, Aurélien travaille la nuit chez McDo et le jour aux pompes funèbres. Quand il s’échappe de son quotidien, c’est pour repenser à l’enfant qu’il était dans le petit bourg qui l’a vu grandir, le genre d’endroit où, pour tuer le temps, il faut vivre ses premières fois, frôler le danger et se défoncer. Que deviennent nos rêves dans un monde où tout semble figé ? Zéro gloire, premier roman au style incisif, met en scène cette jeunesse désenchantée tenue de rêver très grand pour s’évader.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d’intérêt.

Joseph Chedid

Ep : Souffle

Joseph n’en n’est pas à son premier coup d’essai. Surnommé à juste titre l’électron libre de la famille, il compose, écrit, chante, réalise pour lui et pour d’autres, peint et raconte des histoires. Après l’album « Maison Rock » sorti en 2014 sous le pseudo Selim, puis l’album « Source » sorti en 2019, le nouvel EP qu’il vient nous présenter ici est enregistré entre deux confinements, d’un jet, comme une respiration vitale et spontanée. Il écrit la nuit et chante le jour, dessine sa pochette comme il le fait souvent, pour aller au bout de son expression artistique. Ses mots résonnent fort, mais toujours
sur une musique qui nous fait taper du pied. D’ailleurs dans le titre « Souffle », il nous invite bien à « Laisser parler notre corps ». On le prend au mot et on ondule sur sa rythmique épurée et diablement efficace. Son imaginaire n’a pas de limites et sur le titre « Appelle la chance » il nous propose de « composer le numéro magique », car avec Joseph, rien n’est impossible. Comme un écho au chaos du monde, il choisit d’adopter plusieurs points de vue pour sortir du brouillard dans « Visions », sur un riff qui n’est pas sans rappeler l’énergie flamboyante des Franz Ferdinand. Et puisqu’on en demande encore, il termine cet EP en beauté sur un instrumental cinématographique qui convoque la liberté des 70’s, une liberté qui lui va comme un gant.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d’intérêt.

Podcast paru sur France Inter en premier. Pour retrouver tous les

concerts sur France Inter

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

You may use these <abbr title="HyperText Markup Language">html</abbr> tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*