Search

Erwan Kéravec : « Pour moi la musique est une pratique collective où l’individu doit trouver sa place »

categorie litterature Erwan Kéravec : "Pour moi la musique est une pratique collective où l’individu doit trouver sa place"

Erwan Keradec est sonneur de cornemuse écossaise, mais aussi compositeur, improvisateur et performeur. Depuis plusieurs années, il explore les musiques improvisées et leurs répertoires, du free jazz à la noise, en constituant ainsi un répertoire de musique contemporaine pour la cornemuse. Pour cette nouvelle exploration, il se plonge dans l’oeuvre fondatrice de la musique minimale américaine IN C de Terry Riley et a choisi d’y associer 20 sonneurs (4 bombardes, 3 binious, 2 trélombardes, 5 cornemuses, 2 veuzes et 4 bombardes barytons). Pour rendre la pièce la plus immersive possible, Erwan Keravec a installé les 20 sonneurs en cercle au centre duquel sont installés les spectateurs.

Retrouver toutes les informations sur le spectacle ICI

Publicité

Dates de tournée

14 sept. : Les Subsistances, Lyon, en partenariat avec Opéra Underground –

25 nov. : Maison de la Culture d’Amiens –

26 nov. : Festival Instants Fertiles, Athénor-Centre national de création musicale de St-Nazaire –

10 déc : NoBorder, Le Quartz, scène nationale/Bretagne(s) World Sounds, Les Capucins, Brest

A paraître

Le disque Sonneurs, volume 2 par Erwan Kéravec (Buda musique)

2Q== Erwan Kéravec : "Pour moi la musique est une pratique collective où l’individu doit trouver sa place"

Erwan Kéravec
Erwan Kéravec

– Atelier Marge Design

Musique ancienne et musique traditionnelle, ce n’est pas la même chose

« La démarche que j’ai choisie d’entreprendre il y a une quinzaine d’années, c’est de savoir si la cornemuse qui est très identifiée à une ère culturelle pouvait être le vecteur d’une pensée qui ne lui soit pas associée. Est-ce que je pouvais jouer une musique, et que l’on pense à autre chose qu’à la Bretagne ou à sonneur de cornemuse sur une colline, tout en revendiquant la filiation. Je revendique le fait d’être l’héritier d’un apprentissage de musique traditionnelle, et je me reconnais toujours comme un sonneur. La grande différence entre la musique ancienne et la musique traditionnelle, c’est que la musique ancienne restitue du passé, alors que la musique traditionnelle véhicule le passé par le biais de ceux qui sont vivants. » Erwann Kéravec

Inventer de nouveaux instruments pour rester fidèle à l’oeuvre

« Le gros avantage d’IN C de Terry Riley, c’est qu’elle est d’une facture assez simple, il y a juste 53 petits motifs à apprendre. Par contre, son organisation est complexe. Je suis venu avec une idée d’organisation de la musique qui permette aux musiciens de jouer, même s’ils ne peuvent pas s’entendre correctement. De plus, il a fallu développer de nouvelles lutheries pour pouvoir jouer cette pièce dans sa tonalité d’origine, jusqu’à créer des instruments qui n’existaient pas du tout. Cette aventure est pour nous tous extrêmement enthousiasmante, et participer à l’arrivée d’un nouvel instrument, c’est assez rare dans la vie d’un musicien. » Erwann Kéravec

Le cercle pour écouter chacun et tout le monde

J’ai voulu faire un cercle pour que les spectateurs puissent être au milieu d’une bulle sonore. De plus, avoir 20 musiciens, on peut l’entendre soit collectivement, soit individuellement. Ce qui m’intéressait, c’est de savoir si on pouvait écouter chacun, en écoutant tout le monde, et je crois que le cercle permet cela. Erwann Kéravec

Archives

Robert Amyot, émission Le rythme et la raison, Jacques Coget, France Culture, 25/07/1994

Terry Riley, émission Décibels, Jeanne-Martine Vacher, France Culture, 19/10/2005

Extraits

IN C de Terry Riley, enregistrement de 1968

Répétition de IN C 20 sonneurs, reportage de Sofia Anastasio, France Musique, 2022

Paru en premier sur Radio France

Plus d’info sur le site de Radio France

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

You may use these <abbr title="HyperText Markup Language">html</abbr> tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*