Search

Hugh Coltman & Matthis Pascaud :  » Reprendre la musique de Dr John est une expérience quasi spirituelle »

categorie litterature Hugh Coltman & Matthis Pascaud : " Reprendre la musique de Dr John est une expérience quasi spirituelle"

Dans ce disque, le jeune guitariste et compositeur de talent Matthis Pascaud rend hommage au légendaire guitariste et compositeur de la Nouvelle-Orléans : Dr John. Pour ce nouveau projet, il a choisi de collaborer avec le chanteur Hugh Coltman, ancien leader du groupe The Hoax.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d’intérêt.

Dr John, une source d’inspiration mystique

« Dr John est une figure très populaire de la musique nouvelle-orléanaise. On le connait bien en Europe également, mais il fait moins office de figure de proue que d’autres musiciens américains. Sa particularité, c’est qu’à la base, il était un musicien de studio et de groupe. Il a commencé sa carrière solo assez tard, vers 28 ans. Le personnage de Dr John était très extravagant, il a attiré ma curiosité, et il était exactement ce que je ne suis pas. Sur scène, il pouvait y avoir des choses très ténébreuses, de même qu’il a eu une vie ténébreuse. Il a été junky de nombreuses années, il a commis de nombreuses frasques, et même si je ne m’identifie pas du tout à lui, je trouve que dans ce personnage fantasque, il y a une vraie source d’inspiration mystique. Pour défendre un projet comme le nôtre, il fallait vraiment aller puiser dans son mysticisme. » Matthis Pascaud

Publicité

9k= Hugh Coltman & Matthis Pascaud : " Reprendre la musique de Dr John est une expérience quasi spirituelle"

Dr John en 1970
Dr John en 1970

– Michael Ochs Archives

La musique de Dr John, une base de données inspirante

« La manière dont on a approché l’album a été assez particulière. Normalement, quand on fait un album d’hommage à un artiste, on prend certaines de ses chansons, et on fait quelques arrangements. Nous, comme on s’est concentré sur les années 1968-1973, des années qui nous envoûtaient, et durant lesquelles Dr John n’avait pas vraiment de chansons. Il avait une ou deux idées, un riff, une idée de rythmique à la batterie, et à partir de ça, il allait en studio et enregistrait sans trop se poser de questions. A partir de ses inspirations, on a construit autre chose, tout en respectant son travail son énergie. On rend hommage à cet artiste en utilisant notre créativité, et la musique de Dr John, c’est comme une base de données qui nous permet d’aller plus loin. » Hugh Coltman

Jouer en acceptant de se perdre

« Cet album est arrivé à un moment de mon aventure artistique où j’ai pu rassembler les gens que j’aime autour de moi, et qui ont cette culture de l’instant, autant dans la façon de jouer la musique que de faire une prise de son très recherchée. J’avais également posé la condition d’enregistrer tous ensemble, dans la même pièce, la voix y compris, ce qui nous a permis d’avoir un traitement de la voix très spécial. Je voulais également qu’on n’utilise pas de casques, afin de ne pas être coupés les uns des autres et pouvoir rebondir sur les morceaux. Dans cet album, on a beaucoup accepté de se perdre, et c’était une donnée très importante pour moi. La donnée principale actuellement dans ma manière de faire de la musique, c’est d’accepter de ne pas être au top tous les jours, mais de prendre ce qui vient. » Matthis Pascaud

Archives

Nouvelle Orléans et balade en Louisiane, émission Giv me jazz, Giv Anquetil, France Inter, 06/07/2008

Sing Sing, émission Par les temps qui courent, Marie Richeux, France Culture, 03/06/2022

Fred Frith, Par les temps qui courent, Marie Richeux, France Culture, 26/04/2019

Références musicales

Matthis Pascaud & Hugh Coltman, Cha dooky doo

Matthis Pascaud & Hugh Coltman, Loop Garoo

Matthis Pascaud & Hugh Coltman, Glowin

Paru en premier sur Radio France

Plus d’info sur le site de Radio France

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

You may use these <abbr title="HyperText Markup Language">html</abbr> tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*