Search

Yves Ravey : « Mes personnages auraient pu faire partie du ‘Mépris’ de Jean-Luc Godard »

categorie litterature Yves Ravey : "Mes personnages auraient pu faire partie du 'Mépris' de Jean-Luc Godard"
1200x630 yves ravey 2022 c mathieu zazzo 0351 07 Yves Ravey : "Mes personnages auraient pu faire partie du 'Mépris' de Jean-Luc Godard"

Dans Taormine, Yves Ravey met en scène un couple au bord en crise tente de se réconcilier en s’offrant un séjour en Sicile. Non loin de l’aéroport, leur voiture de location percute un objet non identifié. Dès le lendemain, tous deux s’efforcent de trouver un garagiste à Taormine pour réparer discrètement les dégâts. Mais les choses ne se passent pas comme prévu.

Faire rire sans intentions

« Ce qui me réjouit, c’est de capter le sourire du lecteur. J’aime cette distance avec le texte qui fait qu’on n’est pas obligé de prendre tout au sérieux. J’aime aussi qu’on puisse envisager que les choses ne se déroulent pas comme on en a envie. Si parfois j’éclate de rire en écrivant, je pense qu’il est possible que cela fasse au moins sourire la lectrice ou le lecteur. Je crois qu’il n’y a pas de recettes pour faire rire : on fait rire, quand on ne fait pas exprès, et que ce n’est pas une intention. » Yves Ravey

Publicité

Une culpabilité omniprésente

* »Mon personnage n’est pas un homme révolté, il n’a pas vraiment de point de vue politique à part le fait, qu’il se fout des migrants, et qu’il ne veut pas se soumettre à la loi. Dans mon livre, on est dans un jeu psychologique permanent. Mes personnages sont coupables, mais ils essaient de se déculpabiliser et d’échapper à la loi. Le héros mène une lutte intérieure qui est traduite, sur le plan romanesque, par quelques réflexions, quelques remarques qu’il introduit dans la discussion. La culpabilité le poursuit partout, et finalement, cette culpabilité permanente est peut-être un phénomène de société et peut poser cette question : A-t-on le droit de franchir la ligne ? « *Yves Ravey

Archives

Alain Besançon, émission Répliques, Alain Finkielkraut, France Culture, 13/11/2010

Jean-Paul Sartre, émission Radioscopie, Jacques Chancel, France Inter, 07/02/1973

Extrait

La femme infidèle, film de Claude Chabrol, 1969

Références musicales

Jonny Nash et Teguh Permana, Daun

Philippe Katerine, Syracuse

Bandit voyage, La realidad

Paru en premier sur Radio France

Plus d’info sur le site de Radio France

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

You may use these <abbr title="HyperText Markup Language">html</abbr> tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*