Search

Au cœur des thématiques de formation du Cnam – Intechmer

categorie ecole Au cœur des thématiques de formation du Cnam - Intechmer

Le Cnam propose 750 parcours* de formation scientifiques, techniques et tertiaires, du niveau technicien au niveau ingénieur et doctorat. 20 centres en région et plus de 230 lieux d’enseignement répartis en France métropolitaine, ultramarine et à l’étranger répondent aux besoins des auditeurs et des territoires.

Les thématiques enseignées sont tout aussi riches : de l’acoustique à la communication, de la mécanique à la logistique en passant par le transport, pour ne citer qu’elles. Plongez dans un univers où formation rime avec passion.

Cette semaine, noPascal Bailly du Boisus vous proposons de découvrir les thématiques dispensées par l’équipe pédagogique nationale (EPN) Intechmer – Institut national des sciences et techniques de la mer. Ce domaine regroupe des diplômes, parcours de formation et unités d’enseignement diversifiés, propres à former des experts de terrain.

Pascal Bailly du Bois, professeur du Cnam, titulaire de la chaire Sciences et techniques de la mer, directeur de l’EPN Intechmer, répond à nos questions pour éclairer vos futurs choix de formation.

  • Vous dirigez l’équipe pédagogique nationale Intechmer du Cnam. Celle-ci traite des sciences de la mer : pourriez-vous nous dresser un portrait de cet institut ? ce qu’il enseigne ?

Créé en 1981, Intechmer a pour missions de dispenser un enseignement supérieur théorique et pratique dans les domaines des sciences de la mer, de mener des actions de recherche fondamentale et appliquée et de participer à la diffusion de la culture scientifique et technique. Face à la mer, le Cnam-Intechmer est implanté sur le site de Collignon, à Cherbourg-en-Cotentin en Normandie.

Depuis 40 ans, Intechmer forme des étudiants passionnés par les métiers de la mer. Il propose des formations post bac permettant d’acquérir des connaissances théoriques ainsi que des compétences techniques dans les métiers de la mer. Les formations délivrées s’adressent, en formation initiale, aux étudiants titulaires d’un bac tourné vers les sciences.

Les enseignements sont aussi accessibles en formation continue, aux personnes en reconversion professionnelle ou par le biais d’une validation des acquis de l’expérience (VAE) ou d’une validation des études supérieures (VES).

À finalité professionnelle, les formations débouchent sur trois diplômes d’établissement de niveau licence (bac+3) :

Ces parcours de formation sont reconnus par les professionnels du monde maritime. Intechmer développe son réseau professionnel avec plus de 1500 diplômés travaillant dans tous les domaines de l’océanographie, partout dans le monde.

  • Le Cnam est reconnu pour concilier enseignements théoriques et pratiques, et ainsi coller au plus près des besoins de terrain. Comment opérez-vous dans votre équipe pour proposer des formations qui répondent aux besoins des entreprises ? Via quelles coopérations extérieures aussi ?

IntechmerIntechmer s’appuie sur un réseau externe de cent enseignants et professionnels qui maintiennent un contact étroit entre les formations et des métiers qui sont en constante évolution. Les stages réalisés en entreprise sont l’occasion d’évaluer régulièrement l’adéquation des formations aux demandes des professionnels. Les conseils de perfectionnement permettent également d’avoir un retour direct des professionnels, des institutions et des anciens diplômés. Intechmer entretient des liens étroits avec de nombreux organismes comme le Lycée maritime et aquacole de Cherbourg, la Flotte océanographique française, l’Ifremer, le Service hydrographique et océanographique de la Marine nationale, le Pôle Mer Bretagne, Normandie Maritime et de nombreuses entreprises du domaine de l’océanographie.

  • Le monde évolue, les techniques aussi : quelles sont les innovations en cours ou à attendre dans les filières qui sont les vôtres ? Et quels cursus nouveaux sont susceptibles d’apparaître pour y répondre ?

Intechmer met en place une nouvelle formation de type bac+1 destinée à former des opérateurs de prélèvement en milieu naturel. Cette formation a obtenu un fort soutien de l’Appel à projets pédagogiques innovants et de la région Normandie, avec l’acquisition de moyens logistiques et pédagogiques à hauteur de 157 000€. Cette formation devrait débuter à la rentrée 2023.

Certaines de nos filières sont en forte tension, notre capacité d’accueil étant limitée par les bâtiments d’accueil et nos effectifs. L’agrandissement et la rénovation des bâtiment financés par les collectivités locales permettra à l’horizon 2026 d’augmenter significativement nos capacités d’accueil.

  • Enfin, question plus large, comment voyez-vous l’évolution de la formation professionnelle à horizon 10 ou 20 ans ? Ce sera quoi, la formation de demain ? Ils seront comment, les élèves de demain ?

La maîtrise et l’adaptation au changement climatique concernent au premier chef le monde marin, qu’il s’agisse de la connaissance et de la mesure des conséquences environnementales, de la gestion des zones côtières, de la collecte et de la production des espèces marines. Les formations de l’Intechmer sont au carrefour de ces enjeux qui vont influencer les besoins concernant les métiers de la mer durant plusieurs décennies.

Par ailleurs, le développement des énergies marines renouvelables sera également un défi important à relever, avec un décuplement des capacités de production. Ces nouvelles filières auront besoin de professionnels opérationnels adaptés au monde maritime et au fait des enjeux environnementaux.

*Nombre de parcours de formation pour la rentrée académique 2022-2023.

Paru en premier sur le CNAM, plus d’info sur le site

cnam.fr

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

You may use these <abbr title="HyperText Markup Language">html</abbr> tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*