Search

Ça s’est passé au Cnam – Colloque sur la santé intégrative

categorie ecole Ça s’est passé au Cnam - Colloque sur la santé intégrative

De nombreux experts de la santé se sont réunis au Cnam le 23 septembre pour réfléchir et débattre autour du thème de la santé intégrative, un concept apparu dans les années 90 aux États-Unis et qui commence à faire florès en France. C’est si vrai que le Conservatoire a inauguré une chaire partenariale dédiée en novembre 2021 pour accompagner l’évolution de la prise en charge de la santé individuelle.

colloque Santé intégrativeC’est le docteur Alain Toledano (interview ci-après), oncologue-radiothérapeute, directeur de la chaire partenariale de santé intégrative au Cnam et président de l’Institut Rafaël, qui a ouvert cette journée spéciale devant 500 participants. À cette occasion, 45 intervenants se sont retrouvés autour de 13 tables rondes liées à la santé intégrative, parmi lesquelles : structurer et sécuriser la santé intégrative; des centres de médecine intégrative innovants ; homéopathie : quelles avancées et quels enjeux ? ; un nouvel acteur clé : le coordonnateur de parcours santé ; e-santé : enjeux et perspectives ; impact du cadre institutionnel et financier sur la production des soins.

Santé intégrative et Institut Rafaël

colloque Santé intégrativeLa santé, ce n’est pas seulement l’absence de maladie ou d’infirmité. C’est aussi la prise en compte de ses différentes dimensions : physique, mentale, sociale, émotionnelle, sexuelle et environnementale. Une démarche pluridisciplinaire qui articule, autour de la médecine conventionnelle, différentes approches qui contribuent au maintien de la qualité de vie et au bien-être des personnes. La médecine conventionnelle est le fondement même de la santé intégrative.

L’Institut Rafaël est le premier centre européen de médecine intégrative qui accompagne gratuitement les patients et leurs aidants, pendant et après le cancer. Il est à la fois un laboratoire et un pionnier, qui a pour mission de passer d’une médecine centrée sur la maladie à une médecine centrée sur l’individu et son projet de vie.

Le docteur Alain Toledano, oncologue-radiothérapeute, directeur de la chaire partenariale de santé intégrative au Cnam et président de l’Institut Rafaël, répond aux trois questions que nous lui avons posées pour mieux comprendre les enjeux de cette approche nouvelle.

La chaire partenariale de santé intégrative au Cnam

Les objectifs de cette chaire partenariale sont multiples : valoriser les savoir émergents, partager les connaissances, faire l’interface entre mondes colloque Santé intégrativeuniversitaire et socioéconomique, favoriser la transmission des connaissances, promouvoir la recherche et fédérer les acteurs de la santé intégrative. La chaire s’inscrit également dans une démarche de valorisation des connaissances scientifiques en mobilisant les savoirs issus des sciences médicales, humaines et sociales ; elle vise aussi à mettre en lumière les initiatives de terrain centrées sur la santé intégrative. Elle s’entoure de personnalités qualifiées et engagées en santé intégrative, et développe des collaborations diversifiées dans le but de contribuer à l’essor d’un modèle décloisonné impliquant à la fois le monde universitaire, les acteurs de terrain, l’écosystème de la santé et l’entreprise.

Il est enfin à noter que la chaire partenariale de santé intégrative au Cnam est soutenue par deux partenaires de poids :

  • Elsan, groupe français d’hôpitaux privés avec 137 établissements répartis sur tout le territoire national, premier opérateur privé de santé en France ;
  • Docaposte, branche grand public et numérique du Groupe La Poste, référent de la confiance numérique en France et expert dans le traitement de données sensibles.

Paru en premier sur le CNAM, plus d’info sur le site

cnam.fr

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

You may use these <abbr title="HyperText Markup Language">html</abbr> tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*