Search

Écosystème de la chaîne d’approvisionnement – Un nouveau certificat de spécialisation Supply Chain vient d’ouvrir au Cnam

categorie ecole Écosystème de la chaîne d'approvisionnement - Un nouveau certificat de spécialisation Supply Chain vient d’ouvrir au Cnam

Ce cursus en trois unités d’enseignement s’adresse aux personnes ayant déjà un pratique professionnelle d’un ou plusieurs maillons de la chaîne d’exécution des opérations commerciales internationales, et plus particulièrement du négoce mondial. Cette nouvelle promotion, démarrée début octobre, peut encore accueillir des auditeurs en son sein. Il n’est pas trop tard pour s’inscrire.

Le niveau bac+4 ou équivalent est requis pour intégrer ce programme. Il faut disposer d’une formation économique, commerciale ou juridique préalable afin de comprendre les enjeux liés à la Supply Chain. En effet, ce nouveau certificat de spécialisation propose d’approfondir, au travers d’un cas complexe, les caractéristiques particulières des opérations internationales du négoce, notamment les contraintes techniques, économiques et juridiques liées au transport international de marchandises.

Cela dit, la chaîne logistique, qu’elle soit locale, nationale ou internationale, conserve ses quatre étapes incontournables : l’approvisionnement (matières premières), la fabrication/production, le stockage, et enfin la distribution et la livraison. Elle représente tous les intervenants œuvrant à garantir et optimiser la production, de la source, qu’elle que soit sa provenance, au produit fini chez le consommateur.

Quels cours pour quelles compétences ?

Trois unités d’enseignement composent donc ce certificat de spécialisation :

À travers ces enseignements, plusieurs objectifs à atteindre pour l’auditeur/professionnel :©Freepik, photos gratuites et libres de droit

  • participer à l’élaboration, la négociation et l’exécution d’un contrat de négoce international ;
  • dialoguer et opérer au sein de l’intermédiation du transport international ;
  • apprécier la performance et la fiabilité d’un contrat de transport international et de ses annexes, sur la base d’une bonne capacité de communication avec les professionnels des métiers du commerce et de la logistique internationale ;
  • participer efficacement à une démarche de gestion des risques liés à la responsabilité et à l’exécution des opérations de négoce international et par extension, de commerce international en général.

Paru en premier sur le CNAM, plus d’info sur le site

cnam.fr

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

You may use these <abbr title="HyperText Markup Language">html</abbr> tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*