Search

Seb Martel, Christophe Conte et Le Flegmatic

categorie sortir Seb Martel, Christophe Conte et Le Flegmatic
Seb Martel, Christophe Conte et Le Flegmatic

Seb Martel

Album : Saturn 63

Si le nom de Seb Martel vous est sans doute encore inconnu, le guitariste figure sur les crédits d’albums classiques de Tony Allen, Femi Kuti et Morcheeba. « Saturn 63 », son nouvel album sur InFiné, est dédié à l’exploration de la guitare électrique dans toutes ses nuances.

Publicité

Ce nouvel opus a été réalisé à partir de 9 guitares du Musée de la musique de la Philharmonie de Paris, et seulement enrichi des voix de collaborateurs proches : Camille, Sabrina Bellaouel, Vic Moan, Cindy Pooch, Nicolas Martel. À noter aussi la présence de grands noms de la musique française tels que -M-, Mathieu Boogaerts et Vincent Segal.

Tout au long de ces cinquante minutes, le Français passe allégrement du rock à la musique industrielle, de la relecture de classiques d’Elvis Presley à des incartades pop du plus bel, sans se soustraire une seconde au cadre rigide des barrières stylistiques.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d’intérêt.

Christophe Conte

Livre : En studio avec Bashung

Plus de dix ans après sa mort, Alain Bashung s’est imposé comme une figure incontestée de la chanson française. Pourtant, enchaînant les collaborations avec différents paroliers (Boris Bergman, Serge Gainsbourg, Jean Fauque, Gérard Manset ou Gaëtan Roussel, entre autres), l’artiste a mis du temps à creuser son sillon et à affirmer sa voix si singulière, entre variété, rock, country et new wave, alliance presque contre nature de l’efficacité commerciale et de l’expérimentation surréaliste.

De Roman-Photo (1977) à Bleu Pétrole (2009), en passant par les succès de « Gaby oh Gaby » (1980), « Vertige de l’amour » (1981), « S. O. S Amor » (1984), « Madame Rêve » (1991) ou « La Nuit je mens » (1998), Christophe Conte nous emmène à l’endroit même de la création, en studio où un Bashung intranquille réfléchit, cherche, confrontant les versions, alternant les moments de doute et les instants de grâce, et atteignant au sublime. Chaque chapitre raconte la parution d’un album, révèle les témoignages des plus proches collaborateurs et restitue, grâce à la timeline , le contexte et les événements qui ont nourri l’écriture de l’album suivant. Au-delà de tous les secrets de fabrication, le livre propose des photos et des documents inédits.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d’intérêt.

Le flegmatic

Album : Le jour la nuit le jour

Après ‘Ruines Nouvelles’ (2019 :Sélection FIP,‘À Découvert’ en playlist sur France Inter et RTS La Premiere), fff Télérama, Le Flegmatic revient avec 9 nouveaux titres au velours tranchant. Réalisé par Jean-Philippe Hauray, l’album s’aventure plus loin encore dans ce territoire que Thomas Boudineau semble inventer au cours du voyage, avec cette folk crépusculaire éclairée à l’électro de poche.

« Le Jour La Nuit Le Jour » est un album de 9 chansons taillées dans un genre de strange blues dont le titre est emprunté à un poème issu du journal de Louise Bourgeois que des amis avaient accroché sur un mur de leur appartement : « Qui a fait le jour, qui a fait la nuit ? (…)Pourquoi le toucher de la main de mon ami me donne tant de plaisir ? » Questions candides adressées à quelque divinité… Questions posées aux origines même du monde. Ce texte me plonge dans un état particulier, un calme immense, ancien, comme s’il effaçait tout le bruit des problématiques contemporaines pour m’aider à retourner auprès du mystère originel. Mes amis ont déménagé depuis, et ont perdu le texte. Quand je leur en parle, ça ne leur rappelle rien, comme si j’avais rêvé le poème.. »

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d’intérêt.

🎧 Pour en savoir plus, écoutez l’émission…

1h 51

Podcast paru sur France Inter en premier. Pour retrouver tous les

concerts sur France Inter

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

You may use these <abbr title="HyperText Markup Language">html</abbr> tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*