Search

Patti Smith : « Le son peut vous transporter à travers les lieux et le temps »

categorie litterature Patti Smith : "Le son peut vous transporter à travers les lieux et le temps"

Patti Smith et le Soundwalk Collective ont imaginé une installation immersive, composée de sons rapportés des voyages effectués sur les traces de trois poètes. Ainsi objets, images, musiques évoquent l’ Ethiopie pour Arthur Rimbaud, le Mexique pour Antonin Artaud et l’Inde pour René Daumal et son Mont Analogue. A nous de parcourir cette salle faite de matières, de poèmes, de pluie, de montagnes, de notes amassés, de dessins, de peintures, de plantes, de lumières, d’obscurité, de voix multiples, de déclamations, avec un casque sur les oreilles, guidés par le timbre de Patti Smith et le bruit du monde accordé comme un battement de cœur aimant. Chacun.e sa place, et son rythme, nous découvrons ce que les voyages – réels ou imaginaires – ont laissé comme traces. Ce faisant, il est question du processus de création, avec une infinie délicatesse.

Patti Smith et Stephane Crasneanski du Soundwalkcollective ont débuté leur collaboration autour des poèmes de Nico. Un coffret de disques réunit le triptyque de disques qu’ils ont ensuite consacré aux œuvres d’Arthur Rimbaud, René Daumal et Antonin Artaud. Un coffret relié en tissu – édition limitée à 500 exemplaires. Contient 7 vinyles, un livret relié de 72 pages signé par Patti Smith et numéroté à la main.

Publicité

MERCI à Marguerite Capelle qui assuré l’interprétariat pour Patti Smith

2Q== Patti Smith : "Le son peut vous transporter à travers les lieux et le temps"

MEXICO - Tutuguri: The Rite Of The Black Sun
MEXICO – Tutuguri: The Rite Of The Black Sun

– © Stephan Crasneanscki; image manipulation by Pedro Maia

De la trace au poème

« Nous avons continué à travailler ensemble sur Arthur Rimbaud, Antonin Artaud et René Daumal. Stéphane Crasneanscki est un alpiniste, ses aventures étaient trop dangereuses pour moi : il est capable d’explorer les montagnes et les grottes du Mexique, d’escalader les montagnes sacrées en Inde ou de s’enfoncer au plus profond de l’Ethiopie. Et il a rapporté des traces, des preuves de ses voyages, des traces sonores : le bruit du vent, le son des feuilles qui tombent, le bruit des pierres qui s’entrechoquent ou des chants soufis. Il a rapporté des fragments des montagnes indiennes, de la terre rouge des grottes du Mexique, les grottes où Artaud avait fait l’expérience du Peyotl, il a ramené du bois, des débris de la maison de Rimbaud en Ethiopie. Et tous ces éléments qu’il a rapporté, qu’il s’agisse de sons ou d’objets, ces traces qui évoquent chacun des voyages de ces artistes, nous rapprochent d’eux, de leurs rêves, de leurs aspirations. Et à partir de cette atmosphère, de ce paysage sonore et de ces objets, j’ai réussi à faire passer des éléments de la vie de chacun de ces écrivains, de ce qu’ils avaient de plus profond en eux, de leur façon de travailler et on a réussi à développer ces enregistrements au-delà des textes. Nous avons retraduit, j’ai improvisé, j’ai écrit mes propres poèmes et tout cela s’est développé, de plus en plus vaste, avec certaines traces invisibles, d’autres visibles dans l’exposition. » Patti Smith

9k= Patti Smith : "Le son peut vous transporter à travers les lieux et le temps"

Patti Smith and Stephan Crasneanscki in Soundwalk Collective’s studio in NYC
Patti Smith and Stephan Crasneanscki in Soundwalk Collective’s studio in NYC

– © Satya Crasneanscki

Un océan de sons

« Avec Patti, pour l’exposition, nous voulions recréer pour le spectateur l’expérience que nous-même avions eu. L’idée est que lorsque le spectateur rentre, il va se retrouver dans cet océan de sons, dans cet infini de possibilités puisqu’il y a plus de six mille sons qui sont constamment aléatoires et qui se mixent différemment suivant votre déplacement. Le son est doux, comme il l’est en général même s’il a des fractures, le son est toujours dans une continuité. Et quand on s’assoit sur les bancs, le track, la piste sonore, qui a été composée de tous ces sons, se met à jouer. C’est-à-dire que ce que l’on entend en marchant, ce sont toutes les possibilités que l’on a eues en studio, toutes les prises, tous les textes que l’on a abordé et quand on s’assoit, tout se rejoint et se solidifie. Le morceau se joue. L’idée de cette exposition était de déconstruire pour revivre le processus créatif. » Stephan Crasneanscki

9k= Patti Smith : "Le son peut vous transporter à travers les lieux et le temps"

INDIA - Vera
INDIA – Vera

– © Stephan Crasneanscki

L’exposition « Evidence » sera visible au Centre Pompidou jusqu’au 23 janvier 2023

Archives

Antonin Artaud, archive INA RDF / RTF / (date incertaine : 1946,1950)

Références musicales

Soudwalk Collective, Patti Smith, Mulatu Astatke, Sufi group of Sheikh Ibrahim, Sensation

Soudwalk Collective, Patti Smith, Philipp Glass, La Maison de Rimbaud

Soudwalk Collective , Patti Smith , Ivry

Paru en premier sur Radio France

Plus d’info sur le site de Radio France

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

You may use these <abbr title="HyperText Markup Language">html</abbr> tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*