Search

Suzanne de Baecque et Raphaëlle Rousseau : Des miss loin du folklore

categorie litterature Suzanne de Baecque et Raphaëlle Rousseau : Des miss loin du folklore

En 2020, alors qu’elle est en dernière année de formation à l’École du Nord à Lille, l’actrice Suzanne de Baecque décide de se présenter à l’élection de Miss Poitou-Charentes. Il s’agit là de répondre à la commande de l’examen final de l’école en s’immergeant loin du théâtre, “hors de toute zone de confort”. Elle en revient chargée de ce spectacle -dans lequel est mis en scène ce concours et les motivations des candidates- en offrant un propos à la fois irrévérencieux et politique.

« Si tu rates les concours d’entrée aux écoles de théâtre, tu peux toujours tenter celui de Miss Poitou… ». A partir de cette boutade faite par son beau-père dans le supermarché où ils se trouvaient, Suzanne de Baecque, jeune comédienne, a décidé de relever le défi. Le résultat, ce spectacle drôle et profond.

Publicité

2Q== Suzanne de Baecque et Raphaëlle Rousseau : Des miss loin du folklore

Suzane de Baecque et Raphaëlle Rousseau Dans "Tenir debout"
Suzane de Baecque et Raphaëlle Rousseau Dans « Tenir debout »

– Jean-Louis Fernadez

Vivre l’expérience de l’intérieur

« Quand j’ai passé le concours de miss Poitou-Charentes et même ensuite quand j’ai rencontré les filles et recueilli leurs témoignages, je ne me suis pas posé la question du rendu artistique, je ne savais pas ce que j’allais faire de cette matière. Justement, j’ai passé le concours, parce que je ne me voyais pas parler de ces candidates sans que nos corps aient pratiqué la même expérience. Il s’agissait d’une question éthique, je voulais un véritable échange. Je pense qu’est également entré en jeu mon goût pour l’aventure personnelle, mon envie d’actrice de me mettre à des endroits de difficulté et de performer quelque chose. »

Trouver où placer le curseur pour incarner ces jeunes filles

« Incarner ces jeunes filles, c’était tout l’enjeu de nos interprétations. Nous sommes des passeuses de paroles, et en même temps, il s’agissait de donner vie à ces corps déshumanisés. On a dû en permanence jouer avec cet équilibre instable entre l’incarnation totale de ces filles et nos féminités différentes. Pour une interprète, c’est ce qui est vraiment intéressant. Tout au long du projet, on s’est demandé si on ne les incarnait pas trop, mais à un moment, il faut bien que cela devienne du théâtre. C’est pour cela qu’on s’est permis d’aller du côté du comique. C’était une façon de faire entendre le texte, en ce qu’il a de grave et de très léger. Ce qui est touchant chez les miss, c’est cette légèreté très profonde. Dans beaucoup de témoignages, il y a de la mélancolie, de la solitude : ce sont des filles qui se racontent entièrement. »

2Q== Suzanne de Baecque et Raphaëlle Rousseau : Des miss loin du folklore

Suzanne de Baecque dans "Tenir debout"
Suzanne de Baecque dans « Tenir debout »

– Jean-Louis Fernadez

Déjouer les a priori

« Le monologue final contient toutes les réflexions du spectacle : les motivations des jeunes filles, pourquoi elles se présentent. En fait, c’est une réponse au mépris de classe. Avoir pris le temps d’écouter leur vie dans les moindres détails, a permis d’éviter l’écueil de rendre leurs témoignages folkloriques. Ce texte vient également déjouer nos propres a priori. »

Tournée de « Tenir debout »

Du 23 au 26 novembre 2022, dans le cadre du Festival TNB 2022, au TNB – Théâtre National de Bretagne

Du 30 novembre au 2 décembre 2022 au CDN Orléans / Centre-Val de Loire

Le 7 mars 2023 au Théâtre Angoulême, Scène Nationale

Les 17 et 18 mars 2023 au Méta, CDN de Poitiers Nouvelle-Aquitaine

Le 20 mars 2023 au NEST – CDN transfrontalier de Thionville-Grand Est

Spectacle de Raphaëlle Rousseau « Discussion avec DS »

Du 8 au 20 novembre : théâtre Athénée à Paris

Archives

Reportage sur le concours de miss France, émission Un sur cing, Antenne 2, 1977

Mohamed El Khatib, émission La grande table, Olivia Gesbert, France Culture, 22/09/2021

Extraits

Jane Fonda, dans Sois belle et tais-toi le documentaire réalisé par Delphine Seyrig, 1981

Tenir debout * :  Lauraline*

Références musicales

Feu Chatterton !, Avant qu’il n’y ait le monde

Clairo, Pretty girl

Paru en premier sur Radio France

Plus d’info sur le site de Radio France

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

You may use these <abbr title="HyperText Markup Language">html</abbr> tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*