Search

Ça se passe en Bourgogne-Franche-Comté – 2/2 – La licence professionnelle Technicien métrologue ouvre à Vesoul

categorie ecole Ça se passe en Bourgogne-Franche-Comté - 2/2 - La licence professionnelle Technicien métrologue ouvre à Vesoul

Si la formation était déjà proposée par le Centre de formation des apprentis du Cnam, à Saint-Denis, son déploiement en région Bourgogne-Franche-Comté constitue une nouveauté. Les douze premiers apprentis ont fait leur rentrée début octobre. Une vocation pour certains, une reconversion pour d’autres. Et, dans tous les cas, de futurs professionnels pour répondre aux besoins industriels du territoire.

La licence professionnelle Technicien métrologue ouvre à VesoulAvant toute chose, petite explication de ce qu’est la métrologie. Le terme peut vaguement dire quelque chose, mais sait-on vraiment ce qui se cache derrière ?

La métrologie, c’est la science des mesures au sens le plus large. La mesure est l’opération qui consiste à donner une valeur à une observation. Par exemple, la mesure des dimensions d’un objet va donner les valeurs chiffrées de sa longueur, sa largeur, etc. Le terme désigne également l’ensemble des technologies de mesure utilisées dans l’industrie.

Revenons maintenant à notre licence professionnelle de métrologie. C’est une aventure à trois têtes s’agissant de son essor à Vesoul : proposée par le Cnam, portée par le CFA Greta de Haute-Saône, et enseignée au lycée Édouard-Belin de Vesoul. Une association des acteurs locaux de la formation dont la stratégie est de proposer au tissu économique local, dont les besoins sont croissants, des personnels formés dans un objectif de haute qualification. Une fois leur apprentissage achevé, ces techniciens métrologues seront directement opérationnels en intégrant les entreprises qui les accueilleront. En effet, après un an d’un cursus en alternance, chacun d’eux sera capable de gérer les processus de mesure et de contrôle, intégrer l’activité métrologique dans une démarche qualité, et animer une équipe technique en charge de projets industriels.

Trois axes privilégiés pour la théorie

Connaissances transverses

  • Connaissances légales et réglementaires, qualité et normalisation, anglais général et technique, communication

Connaissances scientifiques

  • Mathématiques et informatique appliqués à l’instrumentation et la métrologie (statistiques et bases de données), incertitudes de mesures, capteurs

Cœur de métiers

  • Métrologie appliquée aux domaines mécaniques, électriques et optiques (dimensions, débit, acoustique, thermométrie, signal, rayonnement, chimie et biologie)

Au terme de cette année de formation en alternance, les techniciens métrologues ont deux possibilités: l’insertion directe dans l’emploi ou la poursuite d’études via le diplôme d’ingénieur en instrumentation, mesure et qualité.

Paru en premier sur le CNAM, plus d’info sur le site

cnam.fr

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

You may use these <abbr title="HyperText Markup Language">html</abbr> tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*