Search

Aloïse Sauvage : « J’aime l’idée que mes chansons cognent dans le cœur de quelqu’un »

categorie litterature Aloïse Sauvage : "J’aime l’idée que mes chansons cognent dans le cœur de quelqu’un"
1200x630 flo pernet 2hd Aloïse Sauvage : "J’aime l’idée que mes chansons cognent dans le cœur de quelqu’un"

Après Dévorantes sorti en 2020, Aloïse Sauvage revient avec ce deuxième album dans lequel, elle scande la rue, la nature, la sensualité, le manque, la singularité et le courage d’être soi, avec encore plus de liberté. Toujours férue d’afrotrap, du rap affirmé de Diam’s et de l’inventivité de Kanye West, Aloïse a co-réalisé SAUVAGE avec son ingénieur du son Elio Agostini.

Les dates de concerts sont à retrouver ICI

Publicité

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d’intérêt.

Une musique pour s’affirmer et partager

« Ma musique est teintée de certaines références et notamment de mon amour pour le rap et de mon appartenance à la culture hip hop. L’exercice de l’egotrip est intéressant car il permet de ne pas avoir peur d’être dans la prétention. Je suis une jeune femme et je suis remplie de pouvoir et de puissance et je crois que c’est juste normal de l’affirmer. J’ai toujours su que ma destinée était de partager des choses en fabriquant du sentiment. Mon énergie et ma fougue sont restées intactes depuis l’âge de mes 6-7 ans, depuis que j’ai conscience que je ne sais pas comment faire autrement que de créer et partager ma vision poétique du monde. »

Des chansons comme des marqueurs de moments de vie

« Ce qui a changé depuis mon premier album, c’est que j’ai compris que mes chansons pouvaient être écoutées par d’autres, pouvaient résonner et du coup appartenir à d’autres personnes et être les marqueurs de moments de vie importants. Ca m’a un peu réconcilié avec le fait de parler de moi. Quand j’écris, je le fais pour moi, mais le fait de voir, qu’une fois la chanson sortie, elle aille cogner dans le cœur de quelqu’un, ça me donne un peu plus de recul, comme si elle ne m’appartenait plus. Ca permet d’enlever un peu du poids de la tristesse écrite ou extériorisée. En fait, j’aime bien l’idée que mes chansons ne m’appartiennent plus. »

Une génération belle et fluide

« Je pense que tout au long de l’album, j’ai vraiment questionné l’intimité et le collectif, mon intime que je mets sur l’espace public, et l’importance des gens qui m’ont entouré et permis d’être fière de la personne que je suis. J’avais aussi envie de dire combien c’est joyeux de se rassembler et de lutter ensemble pour ce qui nous semble être juste. J’ai beaucoup d’espoir, et même quand j’aborde des sujets plus sombres me concernant, j’essaie toujours d’y mettre beaucoup de lumière. J’ai une grande foi en l’être humain, j’ai foi en nous et ça m’aide à vivre. La génération à laquelle j’appartiens est belle et forte. Et les plus jeunes, ceux de 15-20 ans, sont assez incroyables : ils ont une fluidité de vie, et j’adore ça. Ils vivent dans un monde violent, mais ils remettent au centre l’intérêt de la meute et du grand tout et l’intérêt de se sentir exister personnellement au sein d’une énorme famille avec laquelle partager les mêmes valeurs.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d’intérêt.

Archives

Diam’s, émission Eclectik, Rebecca Manzoni, France Inter, 15/02/2006

Pierre Soulages, émission Hors champs, Laure Adler, France Culture, 20/10/2011

Lecture

Marie Richeux lit le texte de la chanson Megadown d’Aloïse Sauvage

Références musicales

Aloïse Sauvage, Focus

XXXtentacion, Changes

Aloïse Sauvage, Croc top

Aloïse Sauvage, Soulages

Aloïse Sauvage, Love

Paru en premier sur Radio France

Plus d’info sur le site de Radio France

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

You may use these <abbr title="HyperText Markup Language">html</abbr> tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*