Search

Jean-Pierre Kalfon et Dupont & Mezzo

categorie sortir Jean-Pierre Kalfon et Dupont & Mezzo
Jean-Pierre Kalfon et Dupont & Mezzo

Jean-Pierre Kalfon

Album : Méfistofélange

Attitude rock’n’roll, démarche anti-yéyé, posture proto-punk et curiosité sans œillères résument le début de la vie musicale de Jean-Pierre Kalfon au milieu des années soixante. Parallèlement à sa carrière d’acteur, au théâtre comme au cinéma ou à la télé Jean-Pierre a toujours rêvé de Jazz, de Blues, de Boogie, de Rock’n’roll et de Rythm’n’blues depuis sa prime jeunesse.

Publicité

Pour sa première sortie discographique en 1966, Jean-Pierre, porté par les arrangements de Michel Portal et Ivan Jullien mais également par sa plume, celles de Marc’o, de Victor Hugo et de Valérie Lagrange, à travers un Ep CBS 4 titres, (My Friend Mon Ami et surtout le titre ‘Chanson hebdomadaire’’) qui sera réédité pour le plaisir des diggers en 2019 par le label toulousain ‘Pop Superette’) devance d’une dizaine d’années la vague punk, comme l’observe le – nouveau – propos de la couverture qui, en dehors de cette affirmation, a repris celle de l’époque.

Ensuite, c’est une histoire d’envies soudaines , de découvertes et de rencontres. Jean-Pierre Kalfon traverse, avec son allure dandyesque et sa voix reconnaissable entre mille, la France musicale underground derrière une batterie, une guitare ou un micro au travers de multiples groupes : fondateur de Crouille-Marteau, guitariste avec Jacques Higelin, créateur de Sugar Baby Bitch, Monsieur Claude ou encore Kalfon Roc Chaud avec lequel il participera au premier festival punk français de Mont-de-Marsan en 1977.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d’intérêt.

Dupont & Mezzo

BD : Kiss the sky. Jimi Hendrix 1942 – 1970

Issu d’une famille pauvre et dysfonctionnelle de Seattle, Jimi Hendrix a connu une jeunesse éprouvante avant de devenir un guitariste génial. Jeune femme alcoolique préférant les hommes à l’éducation de ses enfants, sa mère Lucille est le plus souvent absente, quand le père, Al, navigue entre des petits boulots et se montre souvent violent. Les petits frères et sœurs de Jimi finissent d’ailleurs placés en familles d’accueil. Jimi découvre le rock et le blues à l’adolescence : cet univers le fascine, et il parvient à obtenir une guitare. Dès lors, son rêve est de faire carrière. Il se produit avec des groupes locaux puis, après un intermède à l’armée, part en tournée avec de multiples groupes – Curtis Mayfield, les Islay Brothers, Little Richard… – qui constituent un moment d’apprentissage, qui s’accompagne toutefois de nombreuses galères.

La chronique de Marion Guilbaud – Les dossier SM (Scène Musicale)

5 min

Pour en savoir plus, écoutez l’émission…

51 min

Podcast paru sur France Inter en premier. Pour retrouver tous les

concerts sur France Inter

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

You may use these <abbr title="HyperText Markup Language">html</abbr> tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*