Search

COP27 : l’objectif de limiter le réchauffement climatique à 1,5 °C préservé

categorie environnement1 COP27 : l’objectif de limiter le réchauffement climatique à 1,5 °C préservé
DCA8017 COP27 : l’objectif de limiter le réchauffement climatique à 1,5 °C préservé

Coalitions

La France s’est également engagée dans plusieurs coalitions pour accélérer la lutte contre le changement climatique :

Réserves vitales de carbone et de biodiversité

À l’initiative du Président de la République, et en coopération avec les États-Unis et la Chine, un événement One Planet consacré aux réserves vitales de carbone et de biodiversité s’est tenu le 7 novembre à la COP27. Ces espaces, comme les forêts anciennes, les tourbières ou les mangroves, sont à la fois des stocks naturels de carbone et des espaces riches en biodiversité. Pour les préserver, les dirigeants internationaux ont annoncé leur volonté de travailler ensemble à la constitution de Partenariats pour la conservation positive (Positive Conservation Partnerships – PCP). La tenue d’un sommet One Planet sur les forêts tropicales à Libreville (Gabon) en mars 2023 a également été annoncée.

Fonds marins

Le 7 novembre, le Président de la République a annoncé que la France soutenait l’interdiction de toute exploitation des grands fonds marins et qu’elle entendait porter cette position dans les enceintes internationales. La France rejoint ainsi les pays (Allemagne, Espagne, Nouvelle-Zélande, Panama, Costa Rica, Chili, États insulaires du Pacifique…) souhaitant un moratoire de précaution sur l’exploitation des fonds océaniques.

Énergies fossiles

La France, qui accompagne, déjà les pays émergents dans une « transition climatique juste », a rappelé le 7 novembre qu’elle mobilisera 1 milliard d’euros pour aider l’Afrique du Sud à sortir du charbon. Un partenariat avec l’Indonésie et les membres du G7 a été finalisé à Charm el-Cheikh et signé au G20 à Bali. D’autres partenariats ont en préparation, avec le Vietnam, le Sénégal et l’Inde.

Bâtiments

Lors de la COP26 à Glasgow, le Royaume-Uni a lancé le « Breakthrough Agenda », initiative soutenue par la France et visant à décarboner les principaux secteurs émetteurs : acier, électricité, hydrogène, transport routier et agriculture. Le secteur du bâtiment (37 % des émissions mondiales de gaz à effet de serre) ne figurait pas dans cet agenda. C’est pourquoi la France et le Maroc ont lancé, le 17 novembre 2022, un appel à la création d’un « Buildings Breakthrough » fixant l’objectif de zéro émission d’ici 2030 pour le secteur du bâtiment.

Par ailleurs, la France a rejoint quatre des initiatives lancées par la présidence égyptienne de la COP27 :

  • Food and Agriculture for Sustainable Transformation Initiative (FAST),
  • Sustainable Urban Resilience for the next Generation (SURGe),
  • Climate Responses for Sustaining Peace (CRSP),
  • Enhancing Nature-based Solutions for Climate Transformation (ENACT).

Paru en premier sur Ecologie Gouv, plus d’info sur le site

Ecologie Gouv

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

You may use these <abbr title="HyperText Markup Language">html</abbr> tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*