Search

November Ultra : « J’écris très vite mais ça peut mettre très longtemps pour que j’écrive vite »

categorie litterature November Ultra : "J'écris très vite mais ça peut mettre très longtemps pour que j'écrive vite"

Avec ce premier album, November Ultra nous plonge dans son journal intime, entre les quatre murs de sa chambre. Elle y raconte des moments de joie et de tristesse intense de sa vie, colorée d’une pop bien à elle, aux influences folk, R&B ou encore de comédie musicale.

November ultra est à retrouvée en concert dans toute la France.

Publicité

Ne pas vivre que pour créer

« C’est dur parfois de tout noter parce qu’on n’a pas envie de vivre pour créer. On a envie de vivre avant que de faire un album et pas tout le temps se dire « ah, ce que vient de dire cette personne est trop intéressant, ça ferait une super chanson ! ». Et en même temps, j’ai l’impression qu’il y a quand même cette espèce de dichotomie dans nos cerveaux, ce dédoublement où un rien va faire se démultiplier la couleur d’une robe, la façon dont on nous offre un coquillage. Tout ça va potentiellement avoir un impact futur sur la façon dont je vais faire mes morceaux. J’ai mis très longtemps à comprendre ma méthodologie. Par exemple, je n’arrive pas à être tous les jours devant mon bureau de 8h à 18h pour faire de la musique. Pendant longtemps je pensais être fainéante, ne pas faire assez et ne pas être comme les autres. Puis je me suis rendue compte que j’avais quelque chose de l’ultra vie, de l’ultra spontané. » November Ultra

2Q== November Ultra : "J'écris très vite mais ça peut mettre très longtemps pour que j'écrive vite"

November Ultra
November Ultra

– Crédits Elisa Baudoin

La musique, une transmission familiale

« Mon grand-père et ma grand-mère par extension aussi ont été des personnes, des personnages très importants dans ma vie. Ils le sont toujours d’ailleurs. J’ai appris à chanter grâce à mon grand-père, Papi Ramon, qui vient de Murcia dans le sud de l’Espagne. Il m’a appris ma première chanson dès que j’ai su parler. C’était une vieille Copla espagnole qui s’appelle la Zarzamora. La Copla est très proche du Flamenco. La grosse différence c’est qu’elle est orchestrale. Pendant très longtemps elle a été considérée comme de la variété espagnole. J’ai beaucoup grandi avec ce style-là, ma mère chantait ces chansons aussi. En fait, mon grand-père m’a dit que quand j’étais arrivée dans leur vie, que j’avais commencé à grandir, il a reconnu en moi cette espèce d’obsession et de monomanie que j’avais pour la musique. Ce besoin d’écouter jusqu’à ce que la cassette casse ou que le CD soit rayé. » November Ultra

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d’intérêt.

Chanter comme manière d’être au présent

« J’ai toujours su et eu un besoin de chanter. C’est la chose que j’aime le plus faire au monde. Parfois j’ai peur, je me dis que comme c’est devenu mon métier je ne vais plus avoir le même plaisir à chanter. Mais parfois je chante toute la journée pour le travail et quand je rentre chez moi je me mets au piano et à la guitare et je chante par plaisir, pour m’endormir ou pour m’apaiser. Je pense d’ailleurs que j’ai appris à composer parce que j’adorais chanter. C’est ma méditation, c’est mon moment à moi, l’instant où je me sens le plus alignée. Où je ne me pose pas de questions sur la vie, le présent. C’est peut-être le moment où je suis le plus dans le présent. » November Ultra

Archives

Dominique Fourcade, émission Nuits magnétiques, France Culture, 22/09/1994

Robert Bober, émission À voix nue, Sylvie Gouttebaron, France Culture, 16/10/2003

Flavien Berger, émission Par les temps qui courent, Marie Richeux, France Culture, 06/09/2019

Références musicales

November Ultra, November

November Ultra, Ultra

November Ultra, Incantation (interlude)

November Ultra, Soft and tender

Paru en premier sur Radio France

Plus d’info sur le site de Radio France

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

You may use these <abbr title="HyperText Markup Language">html</abbr> tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*