Search

The Pénélopes & Nathalie Baye et Walter Astral

categorie sortir The Pénélopes & Nathalie Baye et Walter Astral
The Pénélopes & Nathalie Baye et Walter Astral

The Pénélopes & Nathalie Baye

Album : Life is long

Le groupe The Penelopes ne s’est pas un jour formé. Ça évite les sagas à l’authenticité douteuse sur des parcours qui se veulent rocambolesques, voire romanesques. Pour Axel Basquiat et Vincent Tremel, il n’y a simplement pas eu de vie avant leur duo. Ce duo, c’est juste l’histoire de leurs vies. Dans une cité de Stains, en banlieue nord de Paris, Vincent a ainsi grandi au quatrième étage, Axel au second. Leurs parents se connaissent, se fréquentent. Les deux bambins grandissent ensemble, les deux étages d’escaliers les relient. Ils vont à l’école ensemble, se retrouvent ensuite pour partager 4h et Carambars.

Publicité

Les machines sont aussi des jouets, qui sont ici utilisés pour la création comme à l’heure de la récréation. C’est le cas quand, en 2016, The Penelopes remixent sans rien demander à personne le Just Like Heavende The Cure. Une sortie non-officielle qui le deviendra pourtant, lorsque le single sera martelé par plusieurs radios anglaises. Cet hommage à l’enfance de deux musiciens désormais diaboliquement aguerris propulse, malgré eux et même à leur stupeur, les deux Français dans le cercle très hype des remixeurs que l’on s’arrache comme des trophées de chasse. Ils sont courtisés par Tom Tom Club, Citizens, Lana Del Rey, Pet Shop Boys, Alt-J ou Ting Tings. “On s’est servi de ces remixes pour apprendre à maîtriser le studio, dit Vincent.C’était juste un laboratoire, ça nous a permis de comprendre les tempos, les arrangements.”

Walter Astral

EP : Hyperdruide

Walter Astral c’est le duo que forment Tristan Thomas aussi connu sous le nom de Zaspero et capitaine chez Ovhal 44, et Tino Gelli le chanteur de Polycool. Leur deux mondes musicaux a priori éloignés vouent le même culte pour l’onirisme et l’absurde et s’harmonisent dans leurs transes mystiques.

La musique de Walter Astral, c’est la rencontre de la pop psychédélique avec l’univers de la techno, de l’acid et de la house. Les drum machines et les basses acid de Tristan se mélangent avec le son rétro de la guitare de Tino et d’un banjo si vieux qu’il procure des quarts de tons, tel un saz.

Leur style musical hybride trouve ses influences chez King gizzard and the lizard wizard, Flavien Berger, Altin gun et Mehmet Aslan.

Ils ont réalisé et mixé leur premier EP dans l’ancienne maison d’un ermite près de Sancerre dans le Berry, au coin du feu. Chaque chanson incarne un des quatre éléments naturels et présente l’humain face à la nature qui l’entoure.
Walter Astral est un explorateur céleste, arpentant des mondes parallèles en traversant des trous de ver cachés dans des séquoias géants. Il rencontre des hommes-bougies, des sorcières et des druides, une étoile qui vit dans un arbre, qui l’accompagneront au cours de sa quête mystique.

Walter astral en live / Côté club – « La Terre »

4 min

Walter astral en live / Côté club – « Le feu »

3 min

La chronique de Marion Guilbaud – Les nouveautés nouvelles avec BRUME PAROLE, FLEUR BLEU-E et ORVAL CARLOS SIBELIUS

6 min

Pour en savoir plus, écoutez l’émission…

3 min

Podcast paru sur France Inter en premier. Pour retrouver tous les

concerts sur France Inter

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

You may use these <abbr title="HyperText Markup Language">html</abbr> tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*