Search

Bibi Club, Marie-Claude Magne et Stéphane Lerouge

categorie sortir Bibi Club, Marie-Claude Magne et Stéphane Lerouge
1200x680 bibi club Bibi Club, Marie-Claude Magne et Stéphane Lerouge

Bibi club

Album : Le soleil et la mer

Comme une chanson à travers une fenêtre ouverte, comme un vendredi soir au cœur de l’été, on a l’impression d’avoir attendu longtemps Le soleil et la mer. Le premier album de Bibi Club, duo formé par le couple Adèle Trottier-Rivard et Nicolas Basque, est un album au goût de soleil et d’embruns, chatoyant, élégant, – une fête bilingue après ce qui aura ressemblé pour nous tous à un hiver de deux ans.

Publicité

Ils ont choisi le nom« Bibi Club »en référence à la discothèque dans leur salon, où leurs petits bouts, leurs bibis, viennent danser. Avec les enfants à la maison.

Bibi club en live / Côté club – « Le matin »

3 min

L’album a été écrit et enregistré à Montréal, à mille cinq cents kilomètres de l’océan, avec une poignée de collaborateurs seulement– la mère et la sœur d’Adèle, Warren Spicer, membre Plants & Animals, leurs amies Mégane Voghell et Mishka Stein. Ils ont puisé leur inspiration chez Stereolab, Suicide, Alice Coltrane et dans la scène londonienne de Tirzah, pour aboutir à un minimalisme généreux où les chansons sont riches et sinueuses mais où chaque son est voulu, choisi, comme un bracelet au poignet.

Bibi club en live / Côté club – « Femme-lady »

4 min

Marie-Claude Magne et Stéphane Lerouge

Coffret 5 vinyles : Michel Magne « Le prince d’Hérouville »

En 2021, le roman graphique Les Amants d’Hérouville a fait découvrir à une nouvelle génération la personnalité extravagante de Michel Magne, compositeur vedette du cinéma français de 1962 à 1972, créateur du légendaire studio d’Hérouville, le « château du rock » où Elton John, David Bowie, Cat Stevens, Bill Wyman enregistrèrent des albums historiques… Magie d’une époque, d’un lieu, voulu par un provocateur fantasque qui, au terme d’un engrenage fatal, se suicidera fin 1984.

Nouvelle publication d’Écoutez le cinéma !, le coffret vinyle Michel Magne, Le Prince d’Hérouville raconte la vie de Magne, mieux son destin, en cinq albums et trois thématiques : ses musiques de films (Les Tontons flingueurs, Fantômas, Un singe en hiver, Mélodie en sous-sol, Tout le monde il est beau, Les Misérables), ses expérimentations pop ou jazz et, enfin, une synthèse subjective des Hérouville sessions, d’Elton John à Magma, de Bowie à Nougaro.
Nourri de titres inédits, complété par un dessin original des Amants d’Hérouville (signé Romain Ronzeau), ce coffret
propose une immersion dans une vie d’homme et d’artiste, nouée de fulgurances, de contradictions, de soleil et de larmes. Comme la confirmation de l’apostrophe de Boris Vian à Michel Magne : « C’est en composant le pire que tu nous laisses le meilleur. »

La chronique de Marion Guilbaud – Les nouveautés nouvelles avec Carole Pelé, Le collage de France et Florent Marchet

5 min

Pour en savoir plus, écoutez l’émission…

54 min

Podcast paru sur France Inter en premier. Pour retrouver tous les

concerts sur France Inter

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

You may use these <abbr title="HyperText Markup Language">html</abbr> tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*