Search

Benjamin Biolay, Sebastien Tellier et Metronomy

categorie sortir Benjamin Biolay, Sebastien Tellier et Metronomy
Benjamin Biolay, Sebastien Tellier et Metronomy

Benjamin Biolay

Album : Saint-Clair – Edition de minuit

Deux ans après son Grand Prix triomphal, couronné d’un disque de platine et d’une double Victoire de la Musique (artiste masculin et album de l’année), Benjamin Biolay a publié à la rentrée le dixième album de sa discographie exemplaire, magnifiquement entamée il y a deux décennies avec Rose Kennedy (2001). Un cap symbolique pour cet auteur-compositeur-interprète aussi brillant que prolifique, aussi passionnant qu’insatiable, reparti pied au plancher à peine sa tournée hexagonale achevée sous les acclamations publiques. “C’est la première fois de ma carrière que j’enregistre un album sans l’once d’un plug-in ou d’une programmation”, avance-t-il d’entrée pour présenter Saint-Clair, un titre largement inspiré du temps passé à Sète depuis sa plus tendre enfance – “une ville que je connais encore mieux que ma ville natale de Villefranche-sur-Saône”.

Publicité

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d’intérêt.

Metronomy & Sebastien Tellier

Réédition : Small world (Edition spéciale)

Au tout début de Metronomy, le père de Joe Mount l’aidait à graver ses packs de CD contenant les maquettes des titres qu’il souhaitait partager avec la terre entière. Deux décennies plus tard, Small World, le septième album de Metronomy s’apprête à paraître. La nouvelle pochette, réalisée par le père de Joe et en rupture avec les créations habituelles, pimpantes et pleines de couleurs est une ancienne photo datant des années 90, prise par Kate Mount, la mère de Joe dans le jardin familial à Totnes dans le sud-ouest de l’Angleterre. De l’eau, des fougères, un jardin en fleur…le décor est planté, serein, vert et fécond. Mais comme Joe le précise désormais : “Ces jardins ont bien changé, ils ne ressemblent plus à rien maintenant”. Et cela nous ramène aux thèmes centraux qui animent Small World : Avec cette idée de la vie qui est éphémère et fragile, à quoi peut-on encore se raccrocher ? D’où tirerons-nous notre source de bonheur ? Qu’est-ce qui perdurera au final ?

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d’intérêt.

Presque un an après la sortie de Small world, une édition spéciale voit le jour. Les titres sont revisités par des artistes d’horizons différents, dont « J’en ai assez vu » avec Sébastien Tellier.

Pour en savoir plus, écoutez l’émission…

Concert Inter


Podcast paru sur France Inter en premier. Pour retrouver tous les

concerts sur France Inter

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

You may use these <abbr title="HyperText Markup Language">html</abbr> tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*