Search

Collectif de théâtre Mind the Gap : « Pourquoi nous racontons-nous des histoires d’horreur ? »

categorie litterature Collectif de théâtre Mind the Gap : "Pourquoi nous racontons-nous des histoires d’horreur ?"

Le spectacle du collectif « Mind the Gap » jouera les 27 et 28 janvier au Théâtre Georges Simenon à Rosny-sous-Bois puis au Monfort Théâtre du 7 au 18 mars 2023.

Cette création interroge, avec humour, la fascination collective portée aux crimes et récits que l’on s’en fait. Des histoires de meurtres sanglants aux faits divers les plus gores, le spectacle s’inscrit dans une esthétique propre au collectif se jouant du décalage et de l’absurdité, avec toute une exploration sur le plan sonore. C’est le quatrième épisode de l’étrange noël de France Culture pour « Par les temps qui courent » !

Publicité

Z Collectif de théâtre Mind the Gap : "Pourquoi nous racontons-nous des histoires d’horreur ?"

"Etrange Noël de France Culture"
« Etrange Noël de France Culture »

– France Culture

Jouer avec les codes répétitifs de films d’horreur

« Nous avons choisi de jouer avec la répétition dans le spectacle. On voulait travailler sur les variations d’une même scène, qu’une boucle infernale se crée. C’est presque déjà de l’ordre du cauchemar tout en flirtant avec les codes du genre du film d’horreur. Avec ce spectacle on cite plein de choses. C’est aussi tous ces films qui ont façonné notre imaginaire qu’on questionne. Comment on joue avec ça, on les détourne et on s’en empare. C’est à la fois jouissif d’y réfléchir en tant que co-metteuse en scène et en tant qu’interprète. Il y a quelque chose de l’enfance qui surgit. » Coline Pilet

Créer des effets spéciaux gores au théâtre

« On avait aussi envie d’explorer la dimension d’artifice et d’artisanat. Dans notre processus de création on parle beaucoup avant d’aller au plateau, on s’accorde sur des idées, des choses à explorer. Cela nous intéressait de nous confronter au tournage et aux coulisses du cinéma. On s’est demandé comment couvrir le plateau de sang ou encore comment résoudre des défis techniques comme quelqu’un qui se fait trancher la gorge. On est allé dans des magasins de jardinage, on a posé des questions à David Scherer qui est spécialiste des effets spéciaux au cinéma. Nous voulions savoir comment faire au théâtre ce qu’on a l’habitude de voir dans les films. » Julia de Reyke

9k= Collectif de théâtre Mind the Gap : "Pourquoi nous racontons-nous des histoires d’horreur ?"

Spectacle "J'aurais mieux fait d'utiliser une hache" du collectif de théâtre "Mind the Gap"
Spectacle « J’aurais mieux fait d’utiliser une hache » du collectif de théâtre « Mind the Gap »

– Marie Charbonnier

Les émotions du public qui circulent en salle

« J’ai l’impression que chaque soir, selon le public en salle, il y a une ambiance qui circule comme une contagion. Peut-être qu’au départ, le public est un peu serré sur sa chaise ou dans son fauteuil. Puis, avec le phénomène de répétition, les gens comprennent que quelque chose est à la fois drôle et angoissant. Au-delà du rire, que se passe-t-il ensuite ? C’est vraiment intéressant quand on est dans le public de sentir la circulation soit de l’effroi, soit du soulagement. Dans le processus aussi on a rajouté de plus en plus de sang car plus il y en a, plus on comprend qu’on est « au-delà de ». Nous avons beaucoup discuté ensemble de l’éthique : quel crime ? Comment le représenter ? Certaines représentations de la violence ne passaient pas. » Léa Tarral

Archives

Joe Noël, émission Les Archives sonores du cinéma français, Philippe Esnault, 18/05/1978

Extrait du film Scream de Wes Craven, 1996

Gwenaël Morin, émission Par les temps qui courent, Marie Richeux, France Culture, 29/09/2020

Références musicales

Patty PravoLa Bambola

Bird Brain, Youth of America

Paru en premier sur Radio France

Plus d’info sur le site de Radio France

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

You may use these <abbr title="HyperText Markup Language">html</abbr> tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*