Search

Revue de presse de décembre des RABA JOIE

categorie environnement1 Revue de presse de décembre des RABA JOIE
diapositive1 Revue de presse de décembre des RABA JOIE

Intro

[A lire façon docu-thriller sur BFM 🕵️]

Depuis quelques mois, un petit groupe de rebelles se prépare à lancer une campagne de grande ampleur, nom de code : les RABA Joie.
Pour se tenir informé.es des actualités de leurs cibles, iels réalisent une veille médiatique implacable. Voici, mois par mois, le résultat de leurs investigations.

DECEMBRE 2022

On commence comme chaque mois par notre moyen de transport préféré 🛩️

En ouverture, un petit florilège des plus beaux déplacements de ce mois :

  • Emmanuel Macron fait deux allers-retours au Qatar en 3 jours pour assister aux deux derniers matchs de l’équipe de France ⚽. Bilan : 480 tonnes de CO2 et 500.000 euros.
  • Les stars américaines Kylie Jenner et Travis Scott font jet à part pour un voyage entre la Floride et la Californie. Parce que l’espace, dans un couple, c’est important.
  • Le couple royal le plus en vue du Royaume Uni, Harry et Meghan, se rendent en jet privé à New York pour le lancement de leur propre série Netflix.
  • Le Real Madrid fait plus fort que le PSG en empruntant un jet pour un trajet de 20 minutes.
  • Patrick Drahi voyage en toute simplicité, un jus de carotte à la main, pour émettre jusqu’à 100 tonnes de CO2 en 22h (trajet effectué fin 2021, données révélées en décembre suite aux fuites de données d’Altice).
  • Et le bilan carbone annuel de 40 célébrités internationales. Un article quelque peu hameçonneur, mais instructif.

En plat de résistance, les fabuleuses aventures d’Elon Musk 🚀 sur Twitter :

Le 11/12, le créateur du compte de flight tracking @elonjet, traquant comme son nom l’indique le jet d’Elon Musk, publie un tweet dénonçant une visibilité restreinte de ses publications sur le réseau social racheté quelques semaines avant par le milliardaire.

Trois jours plus tard, ce même compte, ainsi que plusieurs dizaines d’autres traquant les jets des milliardaires et le compte personnel de son créateur, se voient suspendre. Les arguments avancés en appellent à la protection des données personnelles : “Poster la position géographique de quelqu’un en temps réel viole le règlement sur le ‘doxing’, mais le mettre en ligne en différé est autorisé”, a tweeté Elon Musk pour justifier ces mesures. Quelques instants plus tard, Twitter met à jour ses conditions d’utilisation pour intégrer ces nouvelles règles.

De nombreux médias commentent cette décision qui contredit les assurances données lors du rachat du réseau social : en France, les articles de France info, le Républicain Lorrain, RTL, Le Monde, Huffington Post, Capital

Dans la foulée, des comptes de journalistes ayant relayé ou commenté l’information se voient également censurés. La riposte du monde médiatique ne se fait pas attendre et le milliardaire se voit contraint de faire volte-face 24 h plus tard devant un tollé international, notamment de la part de porte-paroles de l’Union européenne et des Nations unies.

Il finit par lancer un vote des utilisateurs de la plateforme, à l’issue duquel 57,5% des votants sont favorables à sa démission. Où l’on salue la beauté de la démocratie 🏛️.

De son côté, Jack Sweeney revient le 22/12 sur Twitter en publiant dorénavant les déplacements d’Elon… avec 24 h de décalage ✌️

Pour aller plus loin : l’ensemble des ressources compilées par le jeune activiste sont recensées sur son site.

🍰 Quelques douceurs pour finir ?

Dans une interview au journal Entreprendre, Eric Trappier (PDG Dassault France) se dit “choqué” du terme “jet privé”, argumentant qu’il s’agit plutôt d’une aviation utilisée “à 80 % par des entreprises et à plus de 10 % par des institutions (missions gouvernementales, militaires, sanitaires…). » Dans sa lancée, il déclare que le “business jet bashing est une question politique et très franco-française”, souhaitant “traiter le sujet de la décarbonation au niveau mondial” en faisant “confiance aux autorités qui […] ont fixé des objectifs”. Avant de s’adresser directement aux écologistes : “concentrez-vous vraiment sur ce qui a un fort impact !”. Message reçu.

A Lille, une décision de justice rejette le référé pour faire annuler l’autorisation du préfet pour le projet d’extension de l’aéroport.

Décembre, c’est l’heure du bilan : Radio France revient dans cette chronique sur une année marquée par l’émergence du flight tracking, et RMC-BFM diffuse une émission revenant sur le profil des usagers, le marché florissant des jets, et les actions menées contre ce qui devient le symbole insupportable d’un mode de vie dépassé.

Un dernier cadeau pour la fin de l’année ? Allez voir cette vidéo d’Emirates pour perpétuer la magie de Noël 🎅 et, pourquoi pas, offrez-vous aux enchères un ancien jet d’Elvis Presley 🎁.

🛥️ Sur l’eau

La saison est moins propice aux voyages en mer 👙, mais la suite se prépare avec la construction en Albanie d’une marina de luxe pour super-yachts pour la modique somme de 2,5 milliards d’euros, ou la nouvelle plateforme de méga-yachts de la Ciotat, inaugurée avec émotion le 22 novembre par Patrick Ghigonetto, président de La Ciotat Shipyards.

🎩 Politique

La commission européenne valide l’interdiction française des vols intérieurs pour des trajets en avion réalisables en train en moins de deux heures et demie. Un bémol toutefois : au vu de la desserte ferroviaire actuelle de Roissy-CDG, les trajets vers Bordeaux ou Nantes, ainsi que Lyon et Rennes transitant par cet aéroport ne devraient pas subir cette interdiction, qui concerne donc en pratique surtout les liaisons depuis l’aéroport d’Orly, qui avait pris les devants depuis mai 2020. De quoi en limiter l’impact, tout comme le réexamen de cette mesure dans 3 ans.
Cette décision française suscite de fortes réactions du secteur aérien, notamment de l’autre côté de la Manche où Willie Walsh, directeur de l’Association du transport aérien international (IATA) la qualifie de “complètement idiote”.

Au delà de ces mesures plus symboliques qu’autre chose, le vrai travail reste à faire face à des gouvernants qui disent encore, après 6 rapports du GIEC et 27 COP : “qui aurait pu prédire la crise climatique aux effets spectaculaires encore cet été en France ?”.

🌍 Ca bouge à l’international (ou pas)

Au Canada, une taxe sur les produits de luxe (jets, yachts) en vigueur depuis le premier septembre essuie de vives critiques de la part du secteur qui invoque un récent rapport pointant l’échec d’une mesure similaire il y a 30 ans aux USA.

La Belgique annonce, elle aussi, une taxe aéroportuaire qui, si elle ne vise pas directement les jets privés, les place implicitement dans le viseur en tenant compte des émissions de CO2, de la pollution de l’air et de la destination, et qui sera encore alourdie pour les vols de moins de 500km. Etant donné la bonne santé des compagnies de jets belges, qui annoncent une année record en cumulant 46.000 heures de vol en 2022 et un nombre de passagers qui est passé de 69.870 à 114.000 en un an, le doute est permis sur l’efficacité de la mesure.

Au Royaume-Uni, un ancien député lance une campagne proposant de taxer les voyages en jet pour financer les transports publics. Affaire à suivre 🧐

Et pour voir au delà… #ouvronsnoschakras

Trois à quatre vols sur toute une vie ? C’est le maximum, selon Jean-Marc Jancovici, qu’on ne présente plus, invité sur France Inter. Dans l’Express, le PDG de Voyageurs du Monde, Jean-François Rial, lui répond, avec des arguments de compensation carbone et de carburant propre. On aurait préféré parler de sobriété comme dans Alternatives Economiques, car les voyants sont toujours au rouge vif avec des émissions de gaz à effet de serre qui stagnent en France, où l’on a (de nouveau) enregistré l’année la plus chaude jamais connue 🌡️.
Et de toute évidence, cette sobriété ne viendra pas des usagers. Elle devra passer par des actions de grande ampleur comme celles menées à Shiphol ou à travers le monde par Scientist Rebellion, nombreuses, coordonnées et déterminées ✊.

Finissons quand même l’année avec un sourire (jaune), et le média Vert qui publie un best of des what the phoque écolo de l’année 2022, avec des morceaux de yachts et de jets dedans.

Merci pour votre lecture en 2022, on espère que ces revues de presse vous enragent 🔥 et vous inspirent 💚, et on vous donne rendez-vous dans un mois !

____________________________________________________________

Ca vous a plu ? Vous en voulez encore ?? Go voir les revues de presse des mois précédents 🤩 !

Paru en premier sur Extinction Rebellion, plus d’info sur le site

Extinction Rebellion

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

You may use these <abbr title="HyperText Markup Language">html</abbr> tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*