Search

Nicolas Floc’h : « Photographier ces paysages sous-marins, c’est les faire exister »

categorie litterature Nicolas Floc’h : "Photographier ces paysages sous-marins, c’est les faire exister"

Initium Maris est une expédition artistique menée par Nicolas Floc’h en dialogue avec des équipes scientifiques et citoyennes, le long des côtes et îles bretonnes. Plasticien et plongeur, ses photographies en noir et blanc donnent à voir des écosystèmes bouleversés par le changement climatique, tout en révélant la mystérieuse beauté des fonds sous-marins bretons.

Toutes les informations sur l’exposition ICI.

Publicité

Créer une mémoire des paysages sous-marins

« Dans ces photographies, j’ai répondu à la nécessité de montrer les paysages de nos côtes que l’on connait peu. J’ai voulu les révéler de manière relativement simple, et montrer leur diversité. Ces paysages sous-marins nous racontent beaucoup de choses d’aujourd’hui : ils nous racontent un état du monde.

J’ai choisi le noir et blanc pour mes photos sous-marines, parce que pour moi, cela renvoyait à une histoire de la photographie de paysages terrestres. Cette mise en perspective est pensée et volontaire et correspondait à une volonté de créer une mémoire de ces paysages. On a bien sûr des photographies de la mer, étudiées par des scientifiques, mais ils les étudient de façon fragmentée, sans chercher à transmettre une lecture de ce qui s’étend sous le regard. Un des enjeux de ces séries photographiques était de faire émerger une vision, mais aussi d’en garder une mémoire. »

Z Nicolas Floc’h : "Photographier ces paysages sous-marins, c’est les faire exister"

"Paysages productifs, Initium Maris, Sargassum muticum (sargasses)", -7 m, Rock le Pommier, Plouha, 2019
« Paysages productifs, Initium Maris, Sargassum muticum (sargasses) », -7 m, Rock le Pommier, Plouha, 2019

– Nicolas Floc’h

Quand la photographie documentaire se transforme en art

« Quand on photographie la mer, ses couleurs, ses espaces et les interactions entre le minéral et le vivant, on est pris dans ce flux, on en fait partie, et c’est complètement vertigineux. Mais, pour en revenir à des questions esthétiques, je n’aurai jamais commencé à faire ces photographies sous-marines quasi monochromes, si je n’avais pas eu tout cet héritage pictural de la peinture monochrome. D’ailleurs, quand on regarde les tirages photographiques, il y a ce pigment qui les fait ressembler à des peintures. De même, on n’a l’impression qu’il s’agit d’art abstrait, alors que ce sont des photos documentaires de paysages. J’aime utiliser ce jeu entre différents médiums. »

Archives

Jean-Luc Bourrel, émission Nuits magnétiques, Colette Fellous, France Culture, 24/09/1996

Bernd et Hilla Becher, émission Trans formes, Chrsitophe Domino, France Culture, 23/05/2001

9k= Nicolas Floc’h : "Photographier ces paysages sous-marins, c’est les faire exister"

Nicolas Floc'h
Nicolas Floc’h

– DR

Références musicales

Thomas Stronen, La Bella

Arvo Pärt, Fratres

John Surnam, Nestor’s Saga The Tale Of The Ancient

Jokari, Les bateaux

Paru en premier sur Radio France

Plus d’info sur le site de Radio France

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

You may use these <abbr title="HyperText Markup Language">html</abbr> tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*