Search

Claire Redor, Chloé Thibaud et Gabi Hartmann

categorie sortir Claire Redor, Chloé Thibaud et Gabi Hartmann
Claire Redor, Chloé Thibaud et Gabi Hartmann

Claire Redor

Album : Fruit mûr

De sa colline, la délicate et secrète chanteuse Claire Redor dévoile ‘L’algue et l’iris’, premier single de Fruit Mûr, son premier album de chansons-rêves à la folk-pop inouïe baignée de sensualité, qui paraitra le 13 janvier 2023.

Publicité

Les amis et impeccables folkeux Facteurs Chevaux (et tout particulièrement ici Sammy Decoster) sont à la co-réalisation de ce titre en apesanteur et dont la production évoque les sixties de Phil Spector.

Le producteur Yann Arnaud (Syd Matters, Dominique A) offre un mixage aérien dont la modernité subtile sublime le propos amoureux du texte.

Le réalisateur Gaëtan Chataigner (Dominique A, Katerine, Caetano Veloso) offre à la chanson un film d’une beauté noire et mouvante : il filme Claire Redor en chanteuse-amoureuse sensuelle, fragile et déterminée tout à la fois, seule, micro à la main sur une scène à l’audience mystérieuse.

Claire Redor en live / Côté club – ‘la vague »

4 min

Elle se livre à une déclaration à l’être aimé. « C’est un voyage. Un trip intime. Sensuel et lumineux Orgasmique. » dit-il.

Elle, elle s’amuse à dire qu’il s’agit là de son « tube »« une enveloppe pop que l’on décachette pour y trouver une déclaration d’amour jouissant, mais aussi en creux, un portrait de l’amant ».

Chloé Thibaud

Livre : Toutes pour la musique

De Aretha Franklin à Angèle, en passant par Anne Sylvestre,Madonna, les Spice Girls et Beyoncé, une histoire pop et féministe de la musique !

En avril 2019, Angèle dénonce haut et fort les violences sexistes dans son hit « Balance ton quoi », écrit en réaction directe au mouvement social mondial #MeToo. Depuis plusieurs années, les chansons dites engagées se multiplient (« Run The World » de Beyoncé, « Amour censure » de Hoshi, « La grenade » de Clara Luciani) et tout se passe comme si le phénomène était nouveau. Mais saviez-vous que la pionnière du féminisme musical était une abbesse allemande née en 1098, Hildegarde de Bingen ? Que bien avant Nicki Minaj et Cardi B, dans les années 1920, de grandes reines du blues telles que Ma Rainey ou Bessie Smith chantaient déjà le sexe sur scène ?

Découvrez comment, de tout temps, les artistes ont utilisé la musique pour défendre et revendiquer leurs droits.

– Des chapitres thématiques consacrés au jazz, au rock, au rap, à la musique classique

– Plus de 100 photographies

– Une multitude d’anecdotes et des analyses inédites de chansons cultes

– 15 entretiens exclusifs avec Françoise Hardy, Lio, Angélique Kidjo, Yseult, Marie-Flore, Ehla, Sheila, Élodie Frégé, Katia Labèque, Yelle, Leys, Claire Gibault, Marie-Paule Belle, Maëva

Gabi Hartmann

Album : Gabi Hartmann

Après un premier EP sorti fin 2021 écouté plus de 2 millions de fois sur les plateformes et une première partie remarquée sur deux dates de Jamie Cullum à la salle Pleyel, la très talentueuse Gabi Hartmann dévoile un magnifique premier album éponyme entre Chanson, Jazz, et Folk, où sa voix ‘si belle’ y fait des merveilles.

Accompagnée par le songwriter et producteur Jesse Harris (lNorah Jones, Melody Gardot, Madeleine Peyroux…), la jeune femme semble déjà avoir vécu plusieurs vies pour irriguer sa musique de tant de nuances et de couleurs, parfaitement fondues dans un timbre de voix si personnel et des chansons à la dimension déjà supérieure.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d’intérêt.

Il faut dire que la chanteuse et guitariste s’est donné les moyens d’embrasser la musique dans une voie qui n’appartient qu’à elle, prodiguant les beautés du monde qu’elle appréhende avec ses émotions pour seule boussole. Brésil, Afrique du Sud, Guinée, Portugal, Etats-Unis, Paris où elle a grandi, Londres où elle a poursuivi des études d’ethnomusicologie : les voyages et les rencontres ont donné à son art une sorte d’évidence. Une évidence mêlée de curiosité, traduite dans trois langues – français, anglais, portugais – qu’elle a choisies pour s’y livrer totalement, dans un abandon sincère et troublant, grâce auquel jazz, blues, bossa, soul et chanson s’incarnent dans l’expérience intensément vécue.

Pour en savoir plus, écoutez l’émission…

Podcast paru sur France Inter en premier. Pour retrouver tous les

concerts sur France Inter

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

You may use these <abbr title="HyperText Markup Language">html</abbr> tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*