Search

Nicolas Maury, Laura Cahen, Mélissa Laveaux et jeanne Added

categorie sortir Nicolas Maury, Laura Cahen, Mélissa Laveaux et jeanne Added
Nicolas Maury, Laura Cahen, Mélissa Laveaux et jeanne Added

Nicolas Maury

Album : La porcelaine de Limoges

Son premier film, Garçon Chiffon, se terminait sur une chanson, Garçon Velours, mais dans cette surimpression d’étoffes y avait-il de quoi tailler celle d’un chanteur ? Nicolas Maury, comédien de théâtre et de cinéma, figure populaire depuis son personnage de Hervé dans la série Dix pour Cent, metteur en scène de sa propre vie une fois passé derrière la caméra, n’avait certes nullement besoin d’ajouter une corde à arc. Pourtant, cette corde-là, vocale et ultrasensible, est celle qui vibre en lui depuis toujours, avant la mue en acteur, avant même d’avoir foulé une scène ou un plateau, et de ce premier album d’une métamorphose osée, il émane cette évidence qu’il ne serait chanteur autrement qu’à cent pour cent.

Publicité

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d’intérêt.

Une scène belle et douloureuse de Garçon Chiffon le montrait enfant devant sa glace, chantant du Vanessa Paradis, à l’abri supposé des regards mais pas des railleries, et aujourd’hui ce disque est le récit personnel – parfois très intime – de cette traversée du miroir. De la province suspicieuse, repliée et souvent cruelle, jusqu’à Paris qui émancipe, mais brûle les ailes, des amours sans lendemain à ceux qu’on voudrait croire éternels, de la pudeur délicate des sentiments à la crudité du sexe, des fleurs bleues aux épines dans le cœur, l’étoffe d’un chanteur se mesure paradoxalement à sa capacité à se mettre à nu. Quant à l’étoffe musicale, elle se devait d’être à la hauteur.

« Il est des rencontres qui marquent à jamais », disent les premiers mots de Prémices, le titre qui dévoile Nicolas Maury en chanteur, et sa rencontre avec Olivier Marguerit, orfèvre discret de la pop française sous le nom de O, fait ô combien partie de celles-ci. Déjà à l’œuvre sur la B.O. de Garçon Chiffon, le compositeur, multi-instrumentiste et arrangeur s’est isolé avec Nicolas pendant des mois qu’aura duré le confinement pour concevoir et habiller ce disque sans fard de la plus somptueuse des parures musicales.

Ne pas faire l’acteur qui chante

Les acteurs, ou actrices, qui sortent un album, ce n’est pas nouveau. Alors que Charlotte Rampling sort son troisième album, que Jeanne Balibar publie également un nouveau disque au côté de Cléa Vincent, et que Bruno Putzulu s’apprête également à enregistrer des chansons, comment ne pas faire l’acteur qui chante ? « C’est un chemin que je fais depuis le divorce de mes parents, à l’âge de 11 ans. Un chemin d’interprète qui reste pour moi la même chose que je sois acteur, chanteur ou cinéaste. Ce projet a débuté pendant la période de confinement, mais je ne l’aurais jamais concrétisé sans Olivier Marguerit, qui a été une sorte de pygmalion pour moi. »

Laura Cahen (accompagnée de Melissa Laveaux et Jeanne Added)

EP : Des filles

Assez vite, après avoir sorti son album Une fille , entamé une série de portraits sur les femmes qui l’entourent, imaginé des clips avec des réalisatrices et actrices en voulant mettre une fille différente en lumière à chaque fois, Laura Cahen a eu envie de constituer une bande de filles, un gang, une équipe… Sur scène déjà avec Zoé et Théodora, puis plus que ça encore. Elle voulait réunir des chanteuses.

Laura Cahen voulais continuer à se raconter, elle et ses vies imaginaires et toutes les filles de mon âge, mais en faisant cette fois entrer d’autres énergies, de belles sorcières ou magiciennes aux ailes déployées, dans la ronde, dans la dansePeu importe le vent, elle veut passer du singulier au pluriel, que les lignes bougent.

Donc après Une fille, voilà Des filles, disque de collaborations, duos, featuring avec d’autres femmes artistes qu’elle aime et admire, co-réalisé par les génies et fous Dan Levy (the Dø, Jeanne Added, S.C.A.R.R) et Mike Lindsay (LUMP, Tung, Ana B. Savage).

Un Ep pour rassembler les chanteuses

L’idée de cet Ep Des Filles, c’est d’abord celle de rassembler des chanteuses explique Laura Cahen : « Je ne suis pas d’une nature très sociale et j’avais envie qu’on se rapproche, qu’on chante ensemble, qu’on se rencontre aussi. » Un sentiment que Melissa Laveaux partage : « C’est une industrie musicale qui est isolante, particulièrement pour les femmes, parce qu’on essaye souvent de nous opposer. On ressent une sorte de compétition alors qu’il y a de la place pour tout le monde. »

La chronique de Marion Guilbaud – Où sont les femmes ?

6 min

Pour en savoir plus, écoutez l’émission…

Côté club

53 min

Podcast paru sur France Inter en premier. Pour retrouver tous les

concerts sur France Inter

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

You may use these <abbr title="HyperText Markup Language">html</abbr> tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*