Search

Tag Archives: Direction et pilotage des politiques publiques/Responsable sectoriel / sectorielle

categorie emploi 2022-1043050 - CHEF DU BUREAU DU SUIVI DES ELEVES/ L'ACTION ÉDUCATIVE - DSDEN Rhône
Domaine / Métier : Direction et pilotage des politiques publiques/Responsable sectoriel / sectorielle

Nature de l'emploi : Emploi ouvert aux titulaires et aux contractuels

Description du poste :

 Il est également l’interlocuteur de référence pour les collectivités territoriales, en particulier les maires, afin de permettre la bonne réalisation des enquêtes sociales. Il pilote le suivi des rescolarisations des élèves faisant l’objet d’une injonction de rescolarisation et alerte sa hiérarchie sur les situations problématiques identifiées.
 Il pilote enfin un pôle de gestion du précontentieux relatif à la vie de l’élève. Cette mission transversale est assurée en lien avec les deux autres chefs de bureau de la division afin de garantir une réponse adaptée, rapide et fiable sur le plan juridique à l’ensemble des recours de familles contre les décisions administratives relevant de la vie de l’élève, en particulier sur le champ de l’affectation. Il travaille sur le traitement de ces précontentieux, mais également sur les situations contentieuses, en lien avec la direction des affaires juridiques.
Il assure la supervision des procédures d’autorisation des sorties scolaires pour le premier degré et de déclaration de voyages scolaires pour le second degré.
 Il assure, en lien étroit avec la Délégations régionales académiques à la jeunesse, à l’engagement et aux sports (DRAJES), le suivi des procédures relatives à la gestion des rythmes scolaires dans le premier degré. Il dispose, sur cette mission, d’un rôle d’accompagnement et de conseil aux mairies.
 Il supervise diverses missions ponctuelles relatives à des actions éducatives et aux élections des représentants de parents d’élèves.
 Sur l’ensemble de ces sujets, il assure la communication numérique en conservant la ligne éditoriale de la division et du site internet académique et participe aux réflexions engagées sur la modernisation des procédures et de la relation à l’usager.


Vos compétences principales mises en œuvre
Une connaissance générale du système éducatif est indispensable. Une capacité à appréhender et appliquer des textes réglementaires est essentielle, tout autant que celle à savoir en vulgariser les termes pour les agents et les usagés. Une appétence pour la communication numérique et ses outils est préconisée. Des compétences dans l’utilisation des outils bureautiques est souhaitées. Qualités relationnelles affirmées indispensables : accueil du public et médiation avec les familles, relations constantes et apaisées avec les chefs d’établissement et les corps d’inspection et avec d’autres services et administrations.
Ce poste requiert un sens de l’organisation, une réelle capacité à coordonner une équipe avec fermeté et bienveillance et à travailler en partenariat tant au sein de la division qu’avec les corps d’inspection, les établissements scolaires, les autres services ou organismes publics.
Il appelle aussi une grande aisance dans l’accueil du public et une faculté à gérer les tensions en particulier durant les pics d’activité.
Des compétences rédactionnelles affirmées sont indispensables de même qu’une aptitude à travailler en partenariat.
Compte tenu de la diversité des missions, le poste exige une certaine capacité d’adaptation et de travail en autonomie.
categorie emploi 2022-1039910 - Chef de projet "Territoire numérique éducatif" du Doubs - DRNE de la région académique BFC
Domaine / Métier : Direction et pilotage des politiques publiques/Responsable sectoriel / sectorielle

Nature de l'emploi : Emploi ouvert aux titulaires et aux contractuels

Description du poste :

Sous l’autorité de la Déléguée de région académique au numérique pour l'éducation (DRNE) de la région académique Bourgogne-Franche-Comté et en relation avec le bureau exécutif du TNE (DRNE, DSI et DASEN),
le chef de projet "Territoire numérique éducatif du Doubs" est en charge de la mise en oeuvre opérationnelle du projet TNE du Doubs. Ce projet vise à développer des actions de promotion et d’accélération des usages du numérique pour l'éducation. Le chef de projet met en oeuvre le programme d’actions en collaboration avec les services de l’Education nationale et les partenaires (collectivités territoriales, GIP FTLV, Canopé, services de l’Etat, associations, secteur des EdTechs, Université, enseignement agricole, enseignements public et privé).
Dans ce cadre, il est principalement chargé de :
- coordonner la conception, la formalisation et la mise en oeuvre opérationnelle du programme d’actions sur l’ensemble du territoire du Doubs,- collecter auprès des différents acteurs les données et informations nécessaires à la mise en oeuvre du projet,
- participer au suivi des indicateurs (administratifs, comptables et financiers) via des tableaux de bord et à l’élaboration des comptes rendus et des rapports - animer les partenariats pour susciter et développer des actions,- conduire des appels à manifestation d’intérêt,
- conseiller les instances décisionnelles engagées dans la démarche,
- rendre compte régulièrement de l’avancée du projet auprès de la DRNE et du DASEN.



Le chef de projet a une expérience en gestion de projets multi-acteurs avec des enjeux financiers considérables.
Il est issu d'une formation supérieure Bac +4/5 dans une Université, une grande école de commerce, un IEP, une école d’ingénieur ou d’une université, ou tout autre formation généraliste avec pour spécialité(s) l’innovation, l’entrepreneuriat, la gestion de projet, la stratégie, le développement de projets/produits innovants, le management de l’innovation ou les enjeux du développement du local et social. Il doit être capable de gérer en autonomie tout en travaillant en étroite collaboration avec la DRNE et les autres acteurs impliqués, le contexte institutionnel, réglementaire, juridique, financier et administratif du projet sur l’ensemble du territoire concerné.
Il possède une réelle aptitude organisationnelle (suivi administratif, financier et technique) et sait être force de
proposition. Savoirs :
- Expérience avérée de la gestion de projets multi-acteurs.
- Connaissance du fonctionnement de l’enseignement scolaire et de l'enseignement supérieur.
- Connaissance de l’environnement institutionnel, juridique et financier des collectivités territoriales.
- Connaissance du numérique éducatif.
Savoirs-faire et savoirs-être :
- Capacités rédactionnelles.
- Forte capacité d’adaptation.
- Rigueur et autonomie.
- Capacités d’organisation et de définition des priorités dans des contraintes temporelles fortes.
- Sens de l’écoute et aptitude à la communication orale.
- Expérience avérée du travail en équipe.

Géolocalisation du poste : Rectorat de l'académie de Besançon - 45 avenue Carnot- 25000 BESANÇON
categorie emploi MEF_2022-7329 - DGT-POLSEC3- AB - Adjoint(e) au chef du bureau « Transports et Energie » (POLSEC3) H/F
Domaine / Métier : Direction et pilotage des politiques publiques/Responsable sectoriel / sectorielle

Nature de l'emploi : Emploi ouvert aux titulaires et aux contractuels

Description du poste :

Le titulaire du poste est co-responsable du secteur de l’énergie avec, notamment, les dossiers suivants :
- régulation du secteur de l’énergie : suivi des modalités de régulation du marché de l’électricité, en s’appuyant sur une compréhension fine des défaillances de marché spécifiques observées dans le secteur, et réflexions sur les modalités d’instruments de régulation du marché du gaz dans un contexte de crise énergétique ;
- analyse des politiques de rénovation énergétique des bâtiments ;
- évaluation de l’impact macroéconomique de différentes orientations de politique énergétique, en lien avec les services de prévisions et de finances publiques de la direction générale du Trésor ;
- préparation des réunions des instances européennes (ECOFIN) ou internationales (G7/G20) lorsque des sujets énergétiques y sont abordés, en lien avec les bureaux concernés de la DG Trésor. Principales activités :
- Études, recherches
- Rédaction
- Conseil
Relations fonctionnelles :
- d’autres directions du ministère de rattachement
- les cabinets ministériels
- des directions d’autres ministères
- le secteur privé
Type d'interlocuteurs :
Cabinets ministériels du Ministère de l’Economie, des Finances, de la Souveraineté Industrielle et Numérique, autres bureaux de la DG Trésor (bureau chargé de l’environnement, service des politiques macroéconomiques, des prévisions, des finances publiques, de la politique européenne…), Agence des participations de l’Etat, Direction générale des Entreprises, Direction générale de l’Energie et du Climat, Commission de Régulation de l’Energie, entreprises, experts et associations du secteur.
 Exemples de dossiers récemment traités ou à venir :
-Analyse de la hausse des prix de l’énergie et évaluation des mesures mises en œuvre pour limiter son impact
-Analyse des mesures sobriété en matière de consommation énergétique
-Réflexion sur la régulation du marché de l’électricité et les instruments permettant de limiter la hausse du prix du gaz
-Analyse des outils d’incitation à la rénovation thermique des bâtiments
 
 


Savoirs :
- Connaissances en microéconomie
- Calcul économique
- Connaissances du secteur de l’énergie Savoir-faire : - Qualité d'analyse, de synthèse et de rédaction
- Sens pédagogique pour communiquer avec des interlocuteurs non économistes
Savoir-être :
- Grande disponibilité et réactivité
- Aptitude à nouer des contacts avec les acteurs compétents du secteur


Géolocalisation du poste : 139 rue de Bercy 75012 Paris

Niveau d'études / Diplôme : Niveau 7 Master/diplômes équivalents
categorie emploi 2021-741003 - Responsable d'audits, adjoint ou adjointe à la cheffe du pôle Contrôle et procédures
Domaine / Métier : Direction et pilotage des politiques publiques/Responsable sectoriel / sectorielle

Nature de l'emploi : Emploi ouvert aux titulaires et aux contractuels

Description du poste :

Sous la responsabilité de la cheffe de pôle Contrôle et procédures, l'adjoint ou l'adjointe vient en appui de la cheffe de pôle et plus particulièrement dans les missions de contrôles primaires. De manière plus générale, il ou elle contribue à l’évaluation des risques et à l’ensemble des travaux et commandes. En lien avec la cheffe de pôle, l'adjoint ou l'adjointe assure l’élaboration de la stratégie d’audit interne et de contrôles au regard des exigences de la Commission européenne (CE) et des contrôles des bénéficiaires du programme Erasmus+ avec les chargées de contrôle des bénéficiaires. Il ou elle coordonne l'activité, assure le pilotage et participe à la réalisation des audits, des contrôles primaires et du monitoring sur les deux programmes Erasmus+ et Corps européen de solidarité. Il ou elle travaille en étroite collaboration avec les autres pôles métiers de l'agence Erasmus+ France Jeunesse et Sport.
Il ou elle assure l'intérim de la cheffe de pôle en son absence. Les travaux sont les suivants : 1/ Management et pilotage des activités :
- Planifier et superviser les travaux de l'équipe de contrôle
- Participer au renforcement de capacités de l'équipe de contrôle (appui technique et méthodologique)
- Coordonner les contrôles primaires réalisés dans les pôles métiers
- Produire les bilans des contrôles pour le rapport annuel et mettre à jour la cartographie des risques 2/ Audits financiers, audits systèmes, desk check :
- Participer à la planification et l'organisation du plan d’audit et des contrôles annuels - Élaborer un guide d’'audit et de monitoring des nouveaux programmes des contrôles primaires
- Participer à l’'harmonisation des programmes des contrôles primaires - Réaliser les contrôles sur site après la fin du projet (audit financier) ou des audits systèmes prévus par les programmes de la CE, ainsi que des audits aléatoires (planification sur site et rédaction du rapport)
- Restituer les résultats à la Direction et suivre la mise en œuvre des recommandations
- Superviser les contrôles approfondis « desk check » des projets 3/ Autres contrôles des fonds européens :
- Développer le programme de contrôle « monitoring » pour les structures accréditées et labellisées
- Élaborer des questionnaires et des grilles de contrôles du monitoring
- Mettre en place des contrôles pour détecter les risques de fraude
- Appuyer les différents contrôles sur le cycle de vie du projet (contrôles des doubles financements, contrôle de la capacité financière, capacité opérationnelle, etc.)
- Préparer le dossier pour prise de mesure adéquate (suspension, résiliation, signalement, plainte, etc.)



E : Savoir agir dans un contexte complexe, faire preuve de créativité, trouver de nouvelles solutions, former d’autres agents, être référent dans le domaine.
M : Mettre en œuvre la compétence de manière régulière, corriger et améliorer le processus, conseiller les autres agents, optimiser le résultat.
A : Savoir effectuer, de manière occasionnelle ou régulière, correctement les activités, sous le contrôle d’un autre agent, savoir repérer les dysfonctionnements.
N : Disposer de notions de base, de repères généraux sur l’activité ou le processus (vocabulaire de base, principales tâches, connaissance du processus, global…) Connaissances :
- Normes, méthodes et outils d’audit E
- Analyse financière, contrôle et évaluation E
- Programmes et financements européens, fonctionnement des institutions européennes M
- Politiques de jeunesse M
- Anglais écrit et parlé M Savoir-faire : - Mettre en œuvre les techniques d’audit et d’évaluation E
- Analyser des données juridiques, statistiques, financières E
- Analyser et maîtriser les risques E
- Appliquer des méthodes de contrôle adaptées E
- Définir et proposer des mesures préventives et correctives adaptées E
- Manager une équipe M Savoir-être :
- Rigueur, précision et fiabilité
- Sens de l’'éthique et du respect des règles déontologiques
- Sens de l’'écoute et du dialogue
- Discrétion professionnelle Expérience confirmée sur des missions d’audit, de contrôle et/ou d’évaluation

Géolocalisation du poste : 95 Avenue de France, 75013 Paris, France

Niveau d'études / Diplôme : Niveau 6 Licence/diplômes équivalents
categorie emploi 2022-891964 - CDD projet – AMO «Ports de plaisance et bases nautiques»
Domaine / Métier : Direction et pilotage des politiques publiques/Responsable sectoriel / sectorielle

Nature de l'emploi : Emploi ouvert uniquement aux contractuels

Description du poste :

Au sein du département «Risques, eaux et littoral» de la Direction technique Risques, Eaux et Mer, l’assistant-e à maîtrise d’ouvrage participe à la mise en œuvre de l’opération «Ports de plaisance et bases nautiques». Il-elle accompagne les porteurs de projets dans le montage de leur dossier de subvention, organise la sélection des projets, et assure le suivi des conventions de financement. -Conseiller et accompagner techniquement les structures dans le montage de leurs dossiers
-Instruire les dossiers de demande de financement déposés sur la plateforme
-Gérer le conventionnement avec les attributaires, assurer le suivi des conventions et des versements
-Assurer le suivi de l’exécution financière des projets
-Capitaliser les projets retenus
-Participer à l’animation du club des partenaires, aux actions de communication, et autres événements en lien avec la promotion de l’opération « Sentiers de nature »


Profil junior accepté – titulaire d’un diplôme de niveau bac+5 en aménagement, urbanisme, environnement Savoir
-Connaissances techniques et réglementaires dans le domaine maritime et notamment en lien avec les ports de plaisance,
-Connaissance des acteurs institutionnels
-Connaissance des modes de gestion, règles et procédures administratives du secteur public, montage financier des projets
-Bonne compréhension des activités du Cerema, de son projet d’Etablissement et identification de ses interlocuteurs Savoir-faire
-Capacité d’analyse et de synthèse
-Compétences relationnelles et d’animation
-Qualités d’expression orale et écrite Savoir-être
-Sens des responsabilités et du travail en équipe
-Autonomie
-Rigueur
-Capacité d’adaptation et d’initiative
-Sens de l’écoute
-Dynamisme, réactivité