Search

Category Archives: Société

categorie environnement1 François
François, Nous te connaissions sous le pseudonyme francois777 et tu étais une figure marquante de notre mouvement. Tu nous avais rejoint en octobre 2019. Tu avais pu trouver avec nous une certaine forme d’apaisement dans la période difficile que tu traversais, au travers d’un engagement concret, généreux et inspirant, défendu avec conviction et humour. Même si tu aurais certainement détesté être présenté comme cela, tu étais une sorte de personnification de la convergence des luttes, n’envisageant pas la lutte écologique pour elle seule, mais comme une part indissociable d’un tout, pour un monde tout simplement juste et viable. Tu avais un long passé militant, avec des expériences « plus ou moins hasardeuses », comme tu le disais, et étais pour beaucoup d’entre nous une espèce de pierre angulaire, de repère, que nous étions sûr de rencontrer dans toutes les manifestations et sur la plupart des actions auxquelles nous participions. Il n’était d’ailleurs pas rare que tu enchaînes plusieurs actions ou manifestations dans une même journée, comme lorsque tu avais trouvé une façon de quitter une manifestation Gilets Jaunes entièrement nassée pour pouvoir participer à l’ouverture de la « Maison des Peuples » à la Flèche d’Or, en novembre 2019. La cause des migrant·es te tenait particulièrement à cœur, et tu étais très impliqué avec les collectifs d’aide aux réfugié·es, tels que « La Chapelle Debout » ou « l’Ambassade de Immigrés » à Paris. Cette cause, tu l’avais encore défendue avec le déploiement d’une écharpe sur la Marianne de la place de la République, aux couleurs de multiples pays d’origine de migrant·es, pour rappeler que toutes et tous les migrant·es devraient pouvoir bénéficier des mêmes dispositifs mis en place par le gouvernement français pour les réfugié·es venant d’Ukraine. Tu t’étais aussi beaucoup impliqué dans l’ouverture du « H de Sainte Marthe » à Paris, un « espace d’entraide, de lutte et d’organisation dans le quartier de la place Sainte-Marthe », aidant « les jeunes », comme tu les appelais, à organiser et maintenir leur présence. A tout cela tu associais aussi les luttes des peuples dans leur pays et combattait les injustices conduisant à des persécutions, des génocides : Egypte, Ouïgours, Afghanistan, Kurdes… et plus récemment Iran. Tu avais terminé un livre, à paraître, intitulé « Droit au retrait », droit que tu as choisi d’exercer. Ta personne, ta voix, tes écrits nous manquent terriblement. Des camarades de route. Témoignages personnels Loushka Je ne connaissais François que depuis quelques mois, puisqu’on a surtout eu l’occasion d’échanger pendant des réunions ou des actions à l’ambassade des immigrés depuis le mois de juin 2022. J’avais beaucoup d’admiration pour son dévouement dans cette lutte, pour son expérience militante comme pour sa modestie et sa gentillesse. Maintenant ce que je retiens en pensant à mes quelques discussions avec lui, et en parcourant ses billets sur Mediapart et son premier message sur la base, c’est son enthousiasme pour toujours découvrir et participer à de nouvelles formes de luttes qui lui semblaient porter un espoir de changement. Ce n’est pas si évident de rester enthousiaste ! Alors merci François de m’avoir montré que c’était possible, repose en paix. Bisounours François777 était un rebelle qui cachait un trésor dans un écrin abimé par la maladie : un cœur énorme Il était actif sur beaucoup de luttes : maraudes, squat le H place Sainte Marthe, ouïgours, migrants et d’autres surement Voici un message où il présente le H : https://organise.earth/xr-idf/pl/xsm88qzmwigm8k5fmc5nidpq9h Nous étions nombreux à son procès pour ce squat au tribunal de Paris le 23/02/2021 puis 18/05/2021. Il regrettait que le GL de Montreuil ait « un encéphalogramme plat » (comme il disait) alors il continuait XR avec le GL de Paris Est. Il ne lâchait rien ! Le départ de ce vieux loup de mer attachant m’affecte beaucoup. Elicha François a été une des premières personnes que j’ai rencontré au sein d’XR, très doux, très accueillant et d’une grande culture militante. J’ai beaucoup appris à son contact, merci à lui. Et je réalise ce matin qu’il faisait partie intégrante de mon paysage mentale au cours d’une manif. Je ne pense sérieusement pas avoir fait une manif depuis 3 ans sans l’avoir croisé, avoir échangé quelques mots. Il va me manquer dans les prochaines qui vont arriver, c’est certain  Bêtise Je pense avoir rencontré François la première fois sur une place d’Italie entièrement nassée sous une pluie de lacrymo, pour une manif qui n’a jamais quitté son point de départ. François avait une oreille déficiente, vous pouviez savoir si vous l’intéressiez s’il vous demandait de passer du côté de sa bonne oreille  Son engagement et sa culture politique était immenses, admirables. Je me suis énormément enrichi auprès de lui, il me manque déjà énormément. Carabas Pour ma part je crois l’avoir rencontré à Répu, à l’occasion d’une marche des solidarités. Pas de lacrymos ce jour-là, mais tout autant de CRS ; je confirme l’anecdote de l’oreille 😉 Nous nous sommes recroisés à l’occasion d’autres marches et de rencontres PEPPS et PEPS ; c’était quelqu’un de très investi et d’une grande humanité. Sa voix va nous manquer. Wombat300 J’ai retrouvé une photo que j’avais prise avant une manif pour le jardin d’Aubervillers. Comme il aimait pas trop les photos il m’avait fait ce commentaire : « C’est sûrement un imposteur qui cherche à me déconsidérer ! » Finette Il avait beaucoup d’humour et pratiquait l’auto-dérision. Pour l’action devant l’ambassade d’Australie qu’il avait initiée, il m’avait contactée avant pour qu’on se retrouve sur place en amont. Voici son message pour m’aider à le retrouver au rdv : “Je ne sais pas si on se connaît, mais, pour me repérer, je suis un très vieux monsieur avec une paralysie faciale. Fastoche ! “ Je me souviens aussi de son implication pour des actions pour les Ouïgours. J’étais toujours touchée de voir ses messages et appels pour la défense de lieux de réquisition citoyenne (mal nommés « squats ») et pour les collectifs de soutien aux personnes migrantes si malmenées en France. Lorsque j’ai vu qu’il avait rejoint le canal sur l’Iran, cela m’a fait chaud au coeur. Récemment, il m’avait mise en contact avec un collectif iranien féministe et m’avait félicité d’un « Bravo pour ce que tu fais ». Je regrette de ne pas l’avoir mieux connu. Il va manquer aux militantes et militants de nombreux collectifs et à toutes les personnes baffouées, malmenées, dont il se faisait la voix. Cousin François, tu as choisi de nous quitter, après de longues délibérations à l’Assemblée des Moi, j’imagine. J’espère que le processus était juste, que tout le monde a pu avoir voix au chapitre, et que personne ne s’est senti lésé. J’espère que tu as un peu pensé à nous, aussi ; que tu savais à quel point tu nous étais cher, et à quel point tu allais nous manquer. Tu as voulu partir, quitter un monde que tu as tant œuvré à rendre plus beau, en consacrant ton temps à la lutte, comme on s’occupe d’un jardin. Tu le faisais parce qu’il fallait bien que quelqu’un le fasse ; c’était une évidence pour toi. J’ai toujours admiré ton éloquence, ton intelligence, ta fierté, ta justesse. Ta présence au sein du groupe local était cruciale. Avec toi, on apprenait, on désapprenait, on remettait en question ; tu n’avais pas peur de fâcher. Ou bien en avais-tu un peu peur quand même ? Tu avais, tu me l’as dit un jour, l’impression de déranger. Je crois qu’on n’a jamais réussi à vraiment te prouver que c’était tout le contraire. Tu me manques François ; ne t’inquiète pas, on s’occupera de ton jardin pour toi, tu peux te reposer. Toboe On ne te verra plus sur nos outils numériques (bon tu les aimais pas trop, non ?), ni même « en vrai » Même si on ne se connaissait que peu… je ne sais pas… c’est « jamais agréable » d’apprendre la mort d’un·e rebelle (désolé, j’ai pas envie de paraphraser ou d’euphémiser sur ce sujet, et encore moins dans ton cas). C’est ténu, mais bon… on est un peu d’une même communauté quoi… du coup… un peu « paf » après la nouvelle de ton décès. Alors ce que je vais faire, c’est que je vais poser là 2-3 choses dont je me souviens avec toi, ça ne sert pas vraiment, ou alors qu’à moi même… j’espère que d’autres poserons quelques éléments, et sinon tant pis. Je veux rappeler des choses que tu faisais, de ce que tu apportais… même si ça peu sembler vain. Quelques souvenirs J’étais « bébé » chez XR et je tombe dans une réunion en ligne où tu étais, tu avais des propos très direct, sans concession, dans mes souvenirs les échanges sont très tendus et tu ne te dédits pas. Je crois discerner une culture politique dense et chargé… mais disons le, ça m’a fait un peu peur et je n’aurais pas eu envie de me confronter à toi. Fin printemps 2020, pour une affaire autour de la communication d’un procès, nous nous appelons, tu avais plein de chose à me préciser, et en effet, tu en savais long sur le militantisme. Je commençais à voir que nous avions quelques éléments de culture commune, ceci me rassura… mais bon t’était un daron. L’appel a duré longtemps… je t’ai fais beaucoup répéter, je ne comprenais qu’un mot sur deux… et pour le coup, je n’ai su que plus tard que tu avais eu un AVC plus tôt dans la vie. En juin 2021, sur Paris, à l’impasse Crozatier où j’ai été parachuté pour co-animé un briefe d’action alors que je n’ai jamais vu aucun·e rebelle parisien·ne en vrai, et que je sors juste de la gare, je vois 2 personnes arriver en face de moi devant le local, tu en fais parti , on échange nos pseudos et tout s’éclaire. La seconde personne te demande me concernant : « tu le connais ? », et tu dis quelques chose du genre « c’était mon chef », j’écarquille les yeux ><, tu as dis ça pour la blague (j’avais été coordo d’un groupe dans lequel tu étais), mais tu m’as séché sur ce coup là ^^ Nous sommes peu au briefe, ce qui laisse l’occasion de parler « au delà » de l’action, et bien sûr, c’est évident… oui, tu as un passif militant chargé, je te respecte pour ça. La suite… c’est plusieurs échanges en ligne (encore au printemps dernier avec « l’habillage de Marianne 1 »), tu es très actif , les demandes pour des publications, des propos sur de l’inter-orgas… bref, c’est ce qui fait la plupart des relations que nous pouvons avoir en ligne : des demandes opérationnelles, mais finalement toujours faites dans un cadre « save » et plutôt « bienveillant » en ce qui nous concerne : merci à toi pour tout ce que tu as fais. Je n’aurais finalement pas eu l’occasion de creuser des choses plus approfondie avec toi. Je pense que de toute façon, ça t’aurait bien encombré, du coup, c’est pas grave : de loin (et de donc de manière très biaisé) il me semble que tu as eu une vie bien chargée et dense… forcement remplis de joie et de souffrance. Maintenant, tu vas te reposer, et nous on va continuer « On » est là pour ça Gorenda Je reviens dans le monde du militantisme après une longue absence. J’avais prévu depuis longue date de reprendre contact avec toi. Et là, j’apprends que tu es parti. Je t’avoue que j’ai toujours du mal à y croire. Mon coeur est lourd lorsque je pense à ta disparition. Je t’ai toujours vu comme un roc (malgré ta maladie), qui n’avait peur rien. Tu étais de toute les luttes, infatigable, courageux et solide. Tu es et seras un exemple à suivre. Pour ma part, j’ai surtout appris à te connaitre dans les luttes de Saint-Marthe. Tu m’expliquais que chaque jour que tu passais là-bas était une riche expérience pour toi. Que cela t’avait fait grandir. De mon côté, c’est mon amitié à ton égard et mon respect qui grandissaient. Tu arrivais à politiser le fait de donner à manger à des personnes dans le besoin, les luttes anti-racistes, les luttes écologistes. J’ignore combien d’êtres humains ont pu manger et aller dormir le ventre plein, grâce a ton énergie et ton implication. Fin du monde, fin du mois, même combat. Je salue aussi ton intelligence, ton ouverture, et ton amour pour le vivant. Les actions ne seront plus jamais les mêmes sans ton drapeau qui flotte au vent, tu vas me manquer. Mais le combat continu. Don Pablo de La Vega C’était un fort chouette type, et un sacré ( et drôle en plus ) révolutionnaire. Il m’a convaincu de la possibilité d’avoir des cheveux gris et d’avoir la rage, l’amour et la lutte au cœur. Hasta luego François ! Jbull Le Breton Je le connaissais peu (pas assez au regard de sa grandeur d’âme) mais je l’ai souvent croisé en action… C’est une belle personne qui s’en est allée, un compagnon de lutte. Repose en paix… Anonyme Je voulais te dire qu’je suis désolé, Je tenais à m’excuser Ce n’est jamais trop tard parait’ il mais là j’avoue que tu m’fait douter Sur infos IDF, chacun de tes posts me rassurait “XR n’est pas un mouvement de droite !” disais-je Fiers de montrer les messages que tu assainais, Ils faisaient partie de notre paysage Et comme tels je ne m’imaginais pas qu’un jour ils disparaitraient Maintenant qui nous mettra au courant, en temps réel de ce que subit tel ou tel camp de migrants ? Manquent-ils de couverture ? Et les enfants ? Tu nous montrais notre futur probable avec des exemples bien présents. J’aurais dû plus t’aider, Au moins autant qu’tu la fais pour XR contre la haine La plus grande sessions d’affichage de cette campagne fut la soixantaine que tu avais imprimé toi-même. Chez XR parfois on se sent seul a prêcher ces “thème inter-orga” Alors qu’il sont la réalité ici et maintenant, de gens vivant ce que l’on redoute pour nous-même Souvent dans le même arrondissement. Hier, aujourd’huis, demain. Si nous avons le luxe de nous battre pour demain, C’est bien grâce à celleux, qui ce sont battu.es hier et qui se battent pour aujourd’hui. Toi, tu t’es battu sur les trois temporalités, rien qu’ça, soit disant handicapé tu nous rappelais souvent le sens des priorités et ça personne ne pourra te l’enlever Nous t’avons perdu, toi, l’allié qui disait la vérité. Qu’on avait du mal à entendre sous prétexte qu’ellle était mal prononcée, par moment trop frontale et pas assez “culture régé” Parfois tes interventions passaient mal vraiment François je suis désolé. Parmi nous, bien souvent tu as dû te sentir isolé j’aurais vraiment dû être plus présent. Un peu pour toi, mais beaucoup pour moi Alors pour ne pas changer je fuirais ton enterrement, laissant à un ou une autre le soin de lire ma lettre d’excuse. Lâchement, comme j’ai fui tes appels pour les migrants, prétextant que je suis sur un sujet XR qui m’use. Mais tu resteras dans ma mémoire pas de rebelles, mais de militant, comme un exemple a suivre boussole dans tout ce bordel ambiant C’est fou de voir à quel point tu m’as marqué alors qu’on ne ce connaissait pas tant qu’ça ce n’est pas qu’ l’émotion n’croit pas ça certains meurent tandis qu’mes cille ne vacille pas maintenant, homme vaillant s’il te plait repose toi. Merci pour tout ton temps, pour ta veille permanente, merci à ta famille pour les sacrifices de la vie militante. Tes mots resurgiront par moment dans mes tympans, mais passe tout de même dans mes rêves de temps en temps.
categorie environnement1 Production de logements sociaux : un guide pour déployer les contrats de mixité sociale
Le guide pour l&#039;élaboration des contrats de mixité sociale &quot;Objectifs, engagements et actions pour la production de logements sociaux dans les communes déficitaires SRU&quot; s&#039;inscrit dans le cadre de l&#039;application de la loi du 21 février 2022 dite &quot;3DS&quot;. Les communes les plus peuplées qui ne disposent pas encore de 20% ou 25% de logements sociaux doivent désormais s&#039;inscrire dans une trajectoire de rattrapage.
categorie environnement1 Classement du site de la vallée ennoyée de la Truyère et du Bès, Garabit-Grandval
Par décret du 22 décembre 2022, le classement du site de la vallée ennoyée de la Truyère et du Bès, Garabit-Grandval vient préserver un paysage grandiose, contrasté de gorges, enserrant une vallée ennoyée ainsi que les abords de plateaux qui constituent son écrin. Le site accueille également le viaduc ferroviaire de Garabit, construit par Gustave Eiffel et classé Monument historique en 2017.
categorie environnement1 Habitat collectif : comment s’applique le bouclier tarifaire ?
En 2023, le bouclier tarifaire pour l’habitat collectif, applicable en particulier aux logements sociaux et aux copropriétés, est élargi et prolongé. Ce « bouclier collectif » concerne le gaz et l’électricité. Trois décrets relatifs à leur application ont été publiés le 31/12/2022. Voici les principales évolutions de ces dispositifs.
categorie environnement1 Revue de presse de décembre des RABA JOIE
Intro [A lire façon docu-thriller sur BFM 🕵️] Depuis quelques mois, un petit groupe de rebelles se prépare à lancer une campagne de grande ampleur, nom de code : les RABA Joie. Pour se tenir informé.es des actualités de leurs cibles, iels réalisent une veille médiatique implacable. Voici, mois par mois, le résultat de leurs investigations. DECEMBRE 2022 On commence comme chaque mois par notre moyen de transport préféré 🛩️ En ouverture, un petit florilège des plus beaux déplacements de ce mois : Emmanuel Macron fait deux allers-retours au Qatar en 3 jours pour assister aux deux derniers matchs de l’équipe de France ⚽. Bilan : 480 tonnes de CO2 et 500.000 euros. Les stars américaines Kylie Jenner et Travis Scott font jet à part pour un voyage entre la Floride et la Californie. Parce que l’espace, dans un couple, c’est important. Le couple royal le plus en vue du Royaume Uni, Harry et Meghan, se rendent en jet privé à New York pour le lancement de leur propre série Netflix. Le Real Madrid fait plus fort que le PSG en empruntant un jet pour un trajet de 20 minutes. Patrick Drahi voyage en toute simplicité, un jus de carotte à la main, pour émettre jusqu’à 100 tonnes de CO2 en 22h (trajet effectué fin 2021, données révélées en décembre suite aux fuites de données d’Altice). Et le bilan carbone annuel de 40 célébrités internationales. Un article quelque peu hameçonneur, mais instructif. En plat de résistance, les fabuleuses aventures d’Elon Musk 🚀 sur Twitter : Le 11/12, le créateur du compte de flight tracking @elonjet, traquant comme son nom l’indique le jet d’Elon Musk, publie un tweet dénonçant une visibilité restreinte de ses publications sur le réseau social racheté quelques semaines avant par le milliardaire. Trois jours plus tard, ce même compte, ainsi que plusieurs dizaines d’autres traquant les jets des milliardaires et le compte personnel de son créateur, se voient suspendre. Les arguments avancés en appellent à la protection des données personnelles : “Poster la position géographique de quelqu’un en temps réel viole le règlement sur le ‘doxing’, mais le mettre en ligne en différé est autorisé”, a tweeté Elon Musk pour justifier ces mesures. Quelques instants plus tard, Twitter met à jour ses conditions d’utilisation pour intégrer ces nouvelles règles. De nombreux médias commentent cette décision qui contredit les assurances données lors du rachat du réseau social : en France, les articles de France info, le Républicain Lorrain, RTL, Le Monde, Huffington Post, Capital… Dans la foulée, des comptes de journalistes ayant relayé ou commenté l’information se voient également censurés. La riposte du monde médiatique ne se fait pas attendre et le milliardaire se voit contraint de faire volte-face 24 h plus tard devant un tollé international, notamment de la part de porte-paroles de l’Union européenne et des Nations unies. Il finit par lancer un vote des utilisateurs de la plateforme, à l’issue duquel 57,5% des votants sont favorables à sa démission. Où l’on salue la beauté de la démocratie 🏛️. De son côté, Jack Sweeney revient le 22/12 sur Twitter en publiant dorénavant les déplacements d’Elon… avec 24 h de décalage ✌️ Pour aller plus loin : l’ensemble des ressources compilées par le jeune activiste sont recensées sur son site. 🍰 Quelques douceurs pour finir ? Dans une interview au journal Entreprendre, Eric Trappier (PDG Dassault France) se dit “choqué” du terme “jet privé”, argumentant qu’il s’agit plutôt d’une aviation utilisée “à 80 % par des entreprises et à plus de 10 % par des institutions (missions gouvernementales, militaires, sanitaires…). » Dans sa lancée, il déclare que le “business jet bashing est une question politique et très franco-française”, souhaitant “traiter le sujet de la décarbonation au niveau mondial” en faisant “confiance aux autorités qui […] ont fixé des objectifs”. Avant de s’adresser directement aux écologistes : “concentrez-vous vraiment sur ce qui a un fort impact !”. Message reçu. A Lille, une décision de justice rejette le référé pour faire annuler l’autorisation du préfet pour le projet d’extension de l’aéroport. Décembre, c’est l’heure du bilan : Radio France revient dans cette chronique sur une année marquée par l’émergence du flight tracking, et RMC-BFM diffuse une émission revenant sur le profil des usagers, le marché florissant des jets, et les actions menées contre ce qui devient le symbole insupportable d’un mode de vie dépassé. Un dernier cadeau pour la fin de l’année ? Allez voir cette vidéo d’Emirates pour perpétuer la magie de Noël 🎅 et, pourquoi pas, offrez-vous aux enchères un ancien jet d’Elvis Presley 🎁. 🛥️ Sur l’eau La saison est moins propice aux voyages en mer 👙, mais la suite se prépare avec la construction en Albanie d’une marina de luxe pour super-yachts pour la modique somme de 2,5 milliards d’euros, ou la nouvelle plateforme de méga-yachts de la Ciotat, inaugurée avec émotion le 22 novembre par Patrick Ghigonetto, président de La Ciotat Shipyards. 🎩 Politique La commission européenne valide l’interdiction française des vols intérieurs pour des trajets en avion réalisables en train en moins de deux heures et demie. Un bémol toutefois : au vu de la desserte ferroviaire actuelle de Roissy-CDG, les trajets vers Bordeaux ou Nantes, ainsi que Lyon et Rennes transitant par cet aéroport ne devraient pas subir cette interdiction, qui concerne donc en pratique surtout les liaisons depuis l’aéroport d’Orly, qui avait pris les devants depuis mai 2020. De quoi en limiter l’impact, tout comme le réexamen de cette mesure dans 3 ans. Cette décision française suscite de fortes réactions du secteur aérien, notamment de l’autre côté de la Manche où Willie Walsh, directeur de l’Association du transport aérien international (IATA) la qualifie de “complètement idiote”. Au delà de ces mesures plus symboliques qu’autre chose, le vrai travail reste à faire face à des gouvernants qui disent encore, après 6 rapports du GIEC et 27 COP : “qui aurait pu prédire la crise climatique aux effets spectaculaires encore cet été en France ?”. 🌍 Ca bouge à l’international (ou pas) Au Canada, une taxe sur les produits de luxe (jets, yachts) en vigueur depuis le premier septembre essuie de vives critiques de la part du secteur qui invoque un récent rapport pointant l’échec d’une mesure similaire il y a 30 ans aux USA. La Belgique annonce, elle aussi, une taxe aéroportuaire qui, si elle ne vise pas directement les jets privés, les place implicitement dans le viseur en tenant compte des émissions de CO2, de la pollution de l’air et de la destination, et qui sera encore alourdie pour les vols de moins de 500km. Etant donné la bonne santé des compagnies de jets belges, qui annoncent une année record en cumulant 46.000 heures de vol en 2022 et un nombre de passagers qui est passé de 69.870 à 114.000 en un an, le doute est permis sur l’efficacité de la mesure. Au Royaume-Uni, un ancien député lance une campagne proposant de taxer les voyages en jet pour financer les transports publics. Affaire à suivre 🧐 Et pour voir au delà… #ouvronsnoschakras Trois à quatre vols sur toute une vie ? C’est le maximum, selon Jean-Marc Jancovici, qu’on ne présente plus, invité sur France Inter. Dans l’Express, le PDG de Voyageurs du Monde, Jean-François Rial, lui répond, avec des arguments de compensation carbone et de carburant propre. On aurait préféré parler de sobriété comme dans Alternatives Economiques, car les voyants sont toujours au rouge vif avec des émissions de gaz à effet de serre qui stagnent en France, où l’on a (de nouveau) enregistré l’année la plus chaude jamais connue 🌡️. Et de toute évidence, cette sobriété ne viendra pas des usagers. Elle devra passer par des actions de grande ampleur comme celles menées à Shiphol ou à travers le monde par Scientist Rebellion, nombreuses, coordonnées et déterminées ✊. Finissons quand même l’année avec un sourire (jaune), et le média Vert qui publie un best of des what the phoque écolo de l’année 2022, avec des morceaux de yachts et de jets dedans. Merci pour votre lecture en 2022, on espère que ces revues de presse vous enragent 🔥 et vous inspirent 💚, et on vous donne rendez-vous dans un mois ! ____________________________________________________________ Ca vous a plu ? Vous en voulez encore ?? Go voir les revues de presse des mois précédents 🤩 !
categorie humanitaire Les phases des assises de la simplification

Les assises de la simplification associative se déroulent en quatre phases.

Le Gouvernement souhaite que les résultats de la consultation soient pris en compte dans le cadre des ateliers qui suivront. La nouvelle feuille de route, composée des projets identifiés, ainsi que leur mise en œuvre, feront l'objet d'un suivi (devoir de suite) et d'une communication régulière.

L'État s'engage à financer la majorité des propositions retenues dans la feuille de route. Les dirigeants et bénévoles des associations (...)

-
Les assises de la simplification associative
categorie environnement1 Changements en vigueur au 1er janvier 2023
À compter du 1er janvier 2023, des évolutions interviennent dans de nombreux domaines : économie circulaire, énergie, rénovation et efficacité énergétique, logement, mobilités… Ces mesures ambitionnent de relever le défi de la transition écologique dans le quotidien des Français et seront complétées par celles de la planification écologique gouvernementale France Nation verte. Tour d’horizon des principales mesures.
categorie environnement1 La COP15 biodiversité aboutit à un accord
La 15e conférence des Parties (COP15) à la Convention sur la diversité biologique s’est tenue à Montréal du 7 au 19 décembre 2022 sous présidence chinoise. Un accord a été trouvé sur le cadre mondial de préservation de la biodiversité, qui a été adopté à l’issue de la plénière du 19 décembre. Ce cadre, salué par la France, est ambitieux, réaliste et applicable, avec des cibles chiffrées dont celle prévoyant la protection de 30% des terres et de 30% des mers à échéance 2030. La France continuera de porter des engagements forts aux niveaux national et international, notamment aux côtés des 116 pays de la Coalition pour la Haute Ambition pour la Nature et les Peuples (HAC).
categorie environnement1 Les aides à destination des élus locaux
Vous êtes un élu local et vous souhaitez mettre en œuvre des actions pour accélérer la transition écologique sur votre territoire ? Le ministère de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires et le ministère de la Transition énergétique vous accompagnent. Retrouvez ici les principales ressources et outils à votre disposition.